Hunting is Coming
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Heaven Cook
The devil wears prada... What about me ? REC's of Runway,that's all...
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 25
Emploi/loisirs : Redactrice en chef de Runway Amérique
Date d'inscription : 18/03/2009

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Pouvoir:
Travail: Redactrice en chef du plus grande magasine de mode du monde : Runway

MessageSujet: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   Mer 25 Mar - 19:44

Dossier n° 4810 : Heaven Eleonor Cook







    Nom : Cook

    Prénom : Eleonor... Mais ce prénom est mort depuis bien longtemps... A vrai dire tout le monde ne me connaît que sous le prénom d'Heaven...

    Surnom : Heav', Hivy, R'Heav'...

    Age : 28 ans

    Votre pouvoir : Mon pouvoir originel est l'intelligence surhumaine. Je peux tout comprendre et tout reproduire. Il me
    suffit de vous regarder quelques secondes pour en savoir bien plus sur vous que votre femme ou votre mari le ferait en plusieurs années. Je peux comprendre si vous êtes spécial et en quelle mesure, votre caractère, votre façon d'être, votre passé et même anticiper la manière dont vous allez réagir. Ce pouvoir m'est vraiment utile. Une équation me vient plus facilement que de dire bonjour à quelqu'un et je comprend tout facilement. Je peux également reproduire n'importe quoi plus vite que personne...
    Depuis la rencontre avec ma soeur jumelle, j'ai put dévelloper deux autres pouvoirs. Même si le fait de s'être servit de moi comme cobaye me réjoui très peu, je dois dire que je suis très contente de ce qu'il ont dévellopé sur moi. Depuis que ma soeur et moi nous nous sommes tenus la main pour la première fois, j'arrive à faire du mal rien que par la pensée aux gens. C'est incroyable ! Tout cela grace au morceau de pouvoir que Mery m'a donné ! Sans compter que, quand nous nous tenons la main, l'une de nous deux peut prendre le corps de quelqu'un ou de l'autre respectivement pendant quatres heures complètes. Après, il nous faut deux jours pour se reposer, bien entendu... Je donne un exemple simple et concret afin de mieux faire passer l'information. Une fois, avec Alexis et Meryem nous avons retenté l'expérience. J'ai pris la main de Mery et nous nous sommes toutes les deux accrochées à Alexis. le transfert d'âme entre l'homme et moi même s'est fait très rapidement et je me suis retrouvé dans son corps, pouvant en utiliser la moindre particule et utiliser son pouvoir en plus des miens. Quand au prince des ténèbres ? Il s'est juste retrouvé prisonnier et inconscient dans mon corps. Bien sûr, nous ne comptions pas lui faire du mal ! Juste lui montrer de quoi nous étions capable. Après quoi, je me suis retrouvée de nouveau dans mon corps et le pouvoir d'Alexis avait disparut de mes capacités...


    Camp : (Heroes/Gouvernement/Compagny) Mon camp ? Compliqué à vrai dire. Je ne dirais pas Villains, ma maternité ma rendue presque sage. La compagny ? Sûrement pas ! Je lui voue une haine inconditionnée après ce qu'il ont osé faire à ma soeur et à moi-même. Gouvernement ? Oui... Mon mari y travail... Quelques relations avec celui-ci étant connus comme le loup blanc. Mais je comprend pas réellement que ce sont eux qui sont à l'origine de toutes ces rafles... Moi ? Ne pas comprendre ? Avec mon don ? Etrange n'est-ce pas ? Quelqu'un me détruit. Peut-être n'est-ce pas volontaire, peut-être est-ce juste pour protéger notre famille ? Quoi qu'il en soit, je ne suis pas au courant que mon mari travaille pour les coupables de ces raffles immondes. Je ne sais pas que l'un de leurs meilleurs agents m'enlace tous les soirs avant que je m'endorme... Heroes peut-être ? Suis-je donc juste une femme avec un pouvoir qui oeuvre pour le bien ? Bonne question... A vrai dire je ne saurais trop me situer... Ce sera à vous de trancher...

    Relation avec d'autres personnages :

    ~ Alexis Kane : Mon amour. Je vis avec lui, je meurs avec lui. Nous nous sommes retrouvés il y a peu de temps. Je lui ai montré notre petite Luna dès que nous nous sommes mis ensemble. Il tente d'être un bon papa et un compagnon exemplaire malgré son caractère... C'est un homme sûr que j'estime beaucoup et que j'estimerai quand même s'il serait qu'un simple ami.

    ~ Luna Kane : Ma fille, ma vie, mon sang... elle est le fruit de mes 24 ans. J'ai dut l'élever seule durant la première année de sa vie avec l'aide de Mery. Je ferais tout pour elle. Je ne lui souhaite que le meilleur et si un jour, on s'avisaitr de lui faire du mal, je ne pense pas que la personne s'en remettrait... Luna, mon seul point de lumière au milieu des ténèbres. Jamais je ne l'abandonnerais et je le jure que personne ne me la prendra. Elle n'a que 4 ans mais elle est déjà tellement intelligente... je crois que mon donc l'a affecté. Elle parle déjà comme une "grande" et veut tout faire toute seule. Elle est le symbôle d'une union réussi. Elle a les cheveux d'Alexis, de cette même belle teinte colorée tout du moins mais elle a mes yeux, bleus comment l'océan. Quand on regarde son visage et ses expressions du visage ( regard, ect... ) elle me ressemble beaucoup mais elle a la façon de parler et les postures de son père... Elle a un pouvoir, tout comme ses parents ce qui cause ma plus grande peur... Peur de son enlèvement, peur de ne plus jamais la revoir... Heureusement, son pouvoir lui est très utile vu qu'elle peut se rendre invisible et rendre les objets qui l'entoure et les personnes tout aussi invisible. Elle ne comprend pas encore très bien ce qui lui arrivent et peine à le controler. Seul l'émotion et le jeu suscite son pouvoir. Quand on lui annonce qu'elle jouera à cache-cache, vous pouvez etre sur qu'elle sait comment utiliser son don. Parler d'elle est équivalent pour moi à faire une éloge de la folie. J'en suis tellement fière ! Je vis avec elle et je mourrais avec elle, mon ange à moi...

    ~ Meryem Braut Cook : Qui aurait sut me dire qu'elle était ma soeur... J'étais seule, fille unique et orpheline. Pauvre enfant perdue sur cette terre immense... Me voila maintenant avec une soeur et ça depuis 4 ans. Malgré ses petits airs naïf qui m'agaçaient, elle a réussit à devenir un peu plus dure mais ne lui demandons pas la lune non plus... Au moins, elle se défend. C'est ma petite soeur et je l'aime. Elle accepte totatlement Luna et m'a beaucoup aidé alors que j'étais au départ seule à l'élever... Je serais toujours là pour elle, malgré nos différents face à Alexis. Elle dit qu'il me manipule et qu'elle ne me reconnais plus... je ne vois pas de quoi elle veut parler...

    ~ Thomas d'Aubigné : Un français... mon ancien mari. Un monstre tendre et attachant... il m'aimait, ce qui a d'ailleurs causer sa perte. Il me l'avais dit dès le début "Je déteste être répoussé, belle demoiselle. Quand je veux quelque chose, je l'obtiens, peut importe le pris pour cet acte... En ce moment ma cible, c'est vous et je vous promet d'ores et déjà que vous ne me quitterez que par la mort..." L'homme avait raison, mais je suis sûre d'une chose, il ne s'attendait sûrement pas à ce que ce soit lui qui meurt... Un obsessionel posessif... si je voulais vivre en paix avec ma fille et Alexis, il fallait que l'on combine nos forces... Il est mort, mais l'affaire a enfin été étouffée grâce aux relations d'Alexis... Je n'aurais plus à me soucier de lui...

    ~ Cassandra Jones : Une potiche de première... J'ai énormément de mal à accepter cette nouvelle dans le monde de la mode. Quelques fautes de goûts de ci de là... Elle est mon assistante personnelle. Elle aime la mode et me voue une passion indescriptible... Moi, au contraire, je ne ressent rien pour elle... Elle travaille pour moi ! C'est tout... rien de plus simple. C'est elle qui obéit à mes moindres désirs. Elle a beaucoup à apprendre dans le monde la mode... A vrai dire, elle ressemble beaucoup à ma soeur, ou à moi ( quand je n'avait encore aucun pouvoir )... cette naïveté et cette gentillesse ancrée dans son coeur... Nous verrons ce que notre relation donnera... Je lui demande juste son job et qu'elle ne me décoivent pas... c'est déjà assez cher payé ! Je ne lui demande pas non plus d'être mon amie, d'ailleurs, elle ne m'interesse pas...

    Caractère : 3 lignes minimum Comment décrire mon caractère ? Je ne suis pas facile à vivre, c'est la première certitude que vous pouvez avoir à mon sujet... Mo pouvoir naturelle me rend très peu vivable à vrai dire... Au premiers abords, je suis une femme de haute société avec une classe, un charme et un charisme certain politiquement parlant mais très difficilement accessible. Je me protège en quelque sorte derrière un mur de glace très épais. Mon expression première du visage et la froideur et la grandeur. Je suis très ambitieuse et n'est aucune pitiée pour les feignants. J'aime le travail bien fait et acharné. Je suis plutot une femme populaire et admirée dans mon entourgage de travail. Je ne parle meme pas du respect... Mon intelligence surhumaine me permet de comprendre plein de chose sur la vie ainsi, je suis manipulatrice et très calculatrice. Je pars toujous du principe que la vie est un jeu qu'il faut jouer jusqu'au bout : les perdants s'incline et les vainqueurs dominent. Je n'accorde que très difficilement ma confiance mais une fois donnée, elle est tenace. S'il vous vient d'en l'idée de me trahir, sachez que vous n'en sortirez pas indemme et que vous aurez perdu ma confiance à vie. Je n'aime pas trop le travail d'équipe et préfère travailler pourmoi meme. S'il m'arrive d'aggréer à un groupe, je ne supporte pas d'etre simple obéissante, je veux la place du chef ou du moins, tout proche. J'ai besoin d'admirer pour obéir. Tant que j'estime que la persnne a des choses à m'apprendre, ça va... C'est au moment où je la dépasse que ça se corse. Je suis autoritaire mais juste. Je suis en réalitée une femme blesser par la vie qui refuse de se faire avoir plu longtemps. Malgré tous ces points, je peux totalement etre quelqu'un de très sympathique si je crois vraiment en la personne en face de moi et si elle a quelquonque intéret pour moi... Autant dire que seuls Alexis, Meryem et Luna en ont partie pour l'instant... On peut également dire que je me suis calmée depuis ma metrnitée, avant, il n'était meme pas question de m'approcher...

    Description physique : 3 lignes minimum Comment me décrire ? Beaucoup de personnes font des autoportrait et j'ai toujours trouvé ceci plus que déplacé. Une envie de parler de soit dans les moindre détail qui ne me ressemble pas trop. Ainsi donc, je ne vous donnerais qu'une copie d'un article médiocre fait sur moi dans un magasine de pseudo-mode cherchant à acheter les bons soin de celle que tout le monde appelle "la reine de la mode" ici-bàs, moi :

    Citation :
    Mademoiselle Cook est une jeune femme mesurant 1m70 pour 60Kg. Elle est donc grande et mince. La jeune femme est blonde, avec de long cheveux qui lui arrivent jusq'à la moitiée du dos. D'après les informations de la demoiselle, il semblerait que ses cheveux ondules à former des anglaises parfaites au naturel mais elle nous précise qu'il lui est possible de les avoir raide à l'aide de ses soins. La coiffure varie selon son avis entre sofistiquée ou simple, détachée ou attachée. Heaven a les yeux bleus, en amandes, un regard assez perçant et froid. Il est en amande, ce qui accentue ce regard. Ils sont mis en valeurs grâce à de l'eye-liner, du masacara et du fard à paupière. La bouche de la jeune femme est ronde, pleine et bien dessinée. Elle est souvent accoutumée d'un rouge à lèvre ou d'un brillant à lèvre. La poudre est aussi de rigueur chez Miss Cook. La silouhette de la demoiselle est longue et filliforme. Elle est très cientrée aux niveau des hanches. Ses jambes sont longues et fines. Une belle paire de jambe si je peux me permettre. Elles sont souvent encore bien plus allongés grâces aux talons qu'elle porte. Niveau tenue vestimentaire, la demoiselle dit pouvoir s'accoutrer de tout sauf de jogging. Elle a une préférence pour le BCBG, atout majeur dans son métier. Elle est très soignée ( jusqu'à la couleur et la forme de ses ongles ) et aime les bijoux. Elle souligne également qu'elle ne supporte pas les piercings et les tatouages bien qu'elle semble avoir une petite marque étrange derrière l'oreille droite qui ressemble à un hélice d'ADN. Heaven assure l'avoir depuis sa naissance. Ce n'est pas voyant. En somme, elle est la candidate idéale pour le post et elle semble très charismatique. Un charme certain qui séduira le peuple. Pour plus d'information se référer à la page...
    Pensée : Oki by Kerry

    Personnalité de votre avatar : Laura Vandervoort


Dernière édition par Heaven Cook le Dim 12 Avr - 18:37, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis Kane
~The Reaper is always just a step behind me...~
avatar

Nombre de messages : 66
Age : 30
Date d'inscription : 21/11/2008

Feuille de personnage
Age: 30
Pouvoir:
Travail: Membre du gouvernement

MessageSujet: Re: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   Mer 25 Mar - 19:45

Yaya! Bienvenu chérie! Toujours aussi jolie à ce que je vois ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven Cook
The devil wears prada... What about me ? REC's of Runway,that's all...
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 25
Emploi/loisirs : Redactrice en chef de Runway Amérique
Date d'inscription : 18/03/2009

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Pouvoir:
Travail: Redactrice en chef du plus grande magasine de mode du monde : Runway

MessageSujet: Re: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   Jeu 26 Mar - 22:06

Merkii mon amour ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerry Tomas
|The Time To Join This Fight Is Now|
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 32
Localisation : Back to New-York
Date d'inscription : 29/10/2008

Feuille de personnage
Age: 29
Pouvoir:
Travail: Professeur de journalisme

MessageSujet: Re: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   Sam 28 Mar - 22:22

Bon bon bon ma chère Heav. Je te valide mais j'aimerai bien savoir dans quel groupe tu es finalement Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://continuum.forum-actif.net
Heaven Cook
The devil wears prada... What about me ? REC's of Runway,that's all...
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 25
Emploi/loisirs : Redactrice en chef de Runway Amérique
Date d'inscription : 18/03/2009

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Pouvoir:
Travail: Redactrice en chef du plus grande magasine de mode du monde : Runway

MessageSujet: Re: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   Dim 29 Mar - 23:41

Quoi ? Tu me valide ? Mais j'ai pas finis ? xD !
Moi je veux bien Wink De toute façon je finis ma fiche quand
même promis ! =) Ben écoute je sais pas ! Je fais partie du
gouvernement par métier mais je suis pas avec eux dans les
rafles... tu peux peut-être me mettre dans les deux ? Je sais
pas je propose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meryem Braut Cook

avatar

Nombre de messages : 24
Age : 25
Emploi/loisirs : Fleuriste
Date d'inscription : 18/03/2009

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Pouvoir:
Travail: Fleuriste

MessageSujet: Re: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   Lun 30 Mar - 17:54

Heav' sera en deux couleurs ?! Je savais pas qu'on pouvait faire ça xD

Je plaisante ma petite Heavinou !! ♥️

Bienvenue et finis vite ta fiche, fainéante !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven Cook
The devil wears prada... What about me ? REC's of Runway,that's all...
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 25
Emploi/loisirs : Redactrice en chef de Runway Amérique
Date d'inscription : 18/03/2009

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Pouvoir:
Travail: Redactrice en chef du plus grande magasine de mode du monde : Runway

MessageSujet: Re: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   Lun 30 Mar - 22:30

Je suis pas fénéante je suis juste un peu overbookée !
Je pense que tu es assez bien placé pour le savoir...
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven Cook
The devil wears prada... What about me ? REC's of Runway,that's all...
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 25
Emploi/loisirs : Redactrice en chef de Runway Amérique
Date d'inscription : 18/03/2009

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Pouvoir:
Travail: Redactrice en chef du plus grande magasine de mode du monde : Runway

MessageSujet: Re: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   Sam 4 Avr - 1:50

[ Double post, désolée ]

    Prélude :

    Meryem Braut et Eleonor Cook ont été, comme bien des enfants dans ce pays, les machiantion d'un groupe de gens bien ou mal intentionné selon votre point de vue... La compagny...
    Alors que les deux jumelles n'avient que 6 mois, leur mère, une femme totalement droguées, les vendit à une organisation qui cherchaient des enfants tests contre une modique somme d'argent. La pauvre femme n'avait déjà pas assez pour acheter "sa came" comme elle aimait le dire, comment pouvait-elle faire vivre de belles jeunes filles ? Sans scrupule, elle échangea deux vie contre une poignée de Dolla et Meryem et Eleonor furent emmenées. Pendant de long mois, les membres de la company se relaiait pour s'occuper des deux jeunes filles qui se tranformaient en véritable espoir pour eux... Enfin, ils découvrirent la présence d'un pouvoir chez la jeune Eleonor... malheureusement, ils n'eurent pas cette chance avec Meryem et ils durent lui en injecter un... Quand l'anniversaire des un an des jumelles furent passées, les scientifiques découvrirent une ressource extraordinaire chez les deux demoiselles : leur ADN pouvait se combiner en se donnant la main, formant ainsi un tout nouveau pouvoir : chacune prendrait à vie un morceau du pouvoir de l'autre qui, mélangeait à celui d'origine, formerait un nouveau pouvoir. En plus de cette ressource extraordinaire, elle pourrait en créer un autre ensemble, qui serait un transfert d'âme. Les resultats étaient vraiment encourageant et tout pensait à croire que la company avait fait ce qu'il y avait de meilleurs, mais en découvrant l'étendu des dégats si les deux jeunes filles venaient à se rebeller, ils descidèrent de les séparer pour éviter tout massacre. Meryem trouva vite une nouvelle famille. Deux agents ne pouvant avoir d'enfant décidèrent de l'adopter. Ainsi la jeune Cook changea d'identitée en partant avec les deux ex-agent et devint la miss Meryem Braut. Eleonor n'eut pas cette change et l'OWI decida de s'en séparer en la placant dans un orphelinat...




    Pensée du 10 Avril 1990

    Aujourd'hui, c'est mon anniversaire. Je viens d'avoir 6 ans... Pourtant, j'ai l'impression que ça passe comme un jour ordinaire. Biensûr, les copines m'ont offert des cadeaux, bien sûr, les maîtres, maîtresses et animateurs me l'ont souhaité, bien sûr, j'ai reçu un gros gâteau à la cantine... Mais pourtant je me sens seule, seule et perdue... Je n'ai pas de famille, pas de maman, pas de papa, je n'existe pas... J'aimerais bien faire partie de ces enfants qui ont des parents qui se plient au moindre caprices parce qu'ils ont un an de plus... Mais chez moi, c'est impossible. Je ne suis qu'Eleonor Cook, orpheline venant de nulle part, orpheline sans histoire... J'aimerais tellement être quelqu'un... Oh oui... Quelqu'un qui va marquer le monde, quelqu'un d'exceptionel... Mais non... Il n'y a que moi, cette vieille batisses, les adultes et le piano... Ah... Le piano... C'est mon échappatoire, ma petite lueur... J'ignore pourquoi mais je comprend facilement ce que mes doigts doivent faire et je joue de mieux en mieux, interprêtant les plus grands, ou inventant moi-même... Avec lui, je me sens moins seule. C'est lui qui laisse mon esprit vagabonder... Après avoir joué, je vais toujours m'allonger sur mon lit pour lire les vieilles BD de la bibliothèque... Elle sont moisies mais je les aime bien. Ca raconte des choses étonnantes sur des héros hors-du-commun... Ce que j'aimerais devenir l'un d'eux ! Comme Catwoman ! Avoir la possibilitée d'être comme un chat !
    Mais cet instrument merveilleux m'a aussi permis de la connaître, elle, ma nouvelle amie. Seule moi peut la voir, mais je m'en fiche. Elle est comme ma soeur, ma soeur jumelle... Je l'ai appelé Meryem ! Je trouve que ça sonne très elfique, très mystérieux. Mery, c'est la plus forte et c'est elle qui me fait vivre en ce moment dans ce bas monde... Elle et le piano...



    Pensée du 25 Décembre 1992 - 18h15 ~ Salle de piano

    Pfiouuu... Quelle journée !! Aujourd'hui, c'est noël et entre hier et aujourd'hui, on arrête pas de rigoler ! Noël, c'est un moment que l'on passe en famille. Vu que nous n'en n'avons pas, les animateurs font tout pour nous faire sourire. Hier, c'était le bal du réveillon ! Avec Lucie, c'est ma tutrice dans l'orphelinat, elle à 17 ans, nous sommes allées faire des courses toute la journée de hier. Nous avons bien rigolé toutes les deux et Mrs Petgrim à accepté de nous faire sortir rien que toutes les deux, parce qu'après tout, Lucie, elle est grande. Elle est vraiment géniale ! Je l'adore. Elle me comprend et m'accepte tel que je suis. Elle a même autorisée Meryem de venir avec nous ! Elle me dit toujours : " Je ne la vois peut-être pas, mais si pour toi elle existe, et qu'elle te rend heureuse c'est l'important ! C'est ton amie et je le respecte !" Avec Lucie, nous avons dévalisées les magasins, comme une maman avec sa fille ! C'était bien marrant ! Nos avons dépensé tous les sous que nous avions gagné ensemble en emballant les courses des personnes au supermarché ! Du coup, on a acheté du maquillage, on est allées chez le coiffeur et on s'est toutes les deux achetée une belle robe... La mienne était bleu pâle... Lucie, elle adore la mode et elle me fait connaître sa passion. Elle rêve d'un jour faire partie d'un grand magasine de mode ! Avec elle, j'ai vraiment de bons conseils au niveau du style vestimentaire ! Après nos emplettes, on est rentrées et Adeline ( l'une des meilleures animatrices ) nous avait à tous fait des gauffres !
    J'ai eu plein de prétendants pour le bal ! Lucie est très jolie et elle a déjà un petit copain dans le couloir des garçon. Moi, je n'ai personne ! Pourtant elle me dit sans cesse : "Que tu es belle Ely ! Tu as des yeux magnifiques ! Bleus et perçant comme ceux des chats ! Toi, plus tard, tu nous fera des ravages !" Je ne sais pas si elle a raison, mais en tout cas, plein de garçon de mon âge sont venus toqué à ma porte pour me demandé s'ils pouvaient être mon cavalier. J'ai choisis le plus beau ! Il s'apelle James et il est drôlement marrant ! Nous avons dansé toute la nuit et après il a voulu me faire un bisou sur la bouche mais j'ai dit non ! Je n'ai que 8 ans tout de même !
    Aujourd'hui, j'ai reçu plein de cadeaux fabuleux ! Toujours pas de famille mais enfin bon... L'un des plus beaux cadeaux, c'était celui de Lucie : elle m'a acheté 2 BD sur Catwoman, 1 BD sur une fille qui a une intelligence hors du commun ( ce pouvoir là est pas mal du tout non plus !! ) et... ouaw"... J'ai même du mal à le penser... mon premier RUNWAY ! C'est le plus grand magasine de mode du monde ! Il existe dans chaque pays ! Je l'adore ! C'est comme ma nouvelle bible ! Pour moi, Lucie, elle est comme ma maman ! Et j'ai vraiment peur pour l'année prochaine ! Car l'année prochaine, elle aurait 18 ans et elle s'en ira... Elle m'a promis de me rendre visite... peut-être m'adoptera-t-elle ?



    Pensée du 4 Mars 1996 - 21h20 ~ Salle de piano

    Marre marre marre !! Que c'est dur d'avoir 11 ans et d'être au collège ! Les cours, c'est l'horreur ! Je ne parle même pas des maths ! J'y arrive pas, j'y comprend rien !! Le prof essaye d'être patient mais je vois bien qu'il en a plus qu'assez... Ne serais-je jamais bonne en maths ? Franchement ? C'est la matière que je déteste le plus... pas étonnant ! Moi, je suis une littéraire et une artiste ! En français, je suis la mailleure et en musique et art-plastique aussi. Le sport... ça peut aller ! Sauf en gym ! Grrrr ! Comme j'aimerais être comme Catwoman ! Pour ce qui est des langues et du reste, on peut dire que je suis bonne élève ! Lucie est maintenant partie depuis 3 ans et elle me manque ! On continue à s'écrire et à se voir mais elle m'a dit qu'elle vient de trouver un nouveau petit ami ! Il est français ! Elle déménage chez lui à la fin de l'année ! En Europe !! Jamais je ne la reverrais ! Elle a laissé tomber ses rêves dans la mode et se consacre entièrement à ses études de droit ! Moi, je ne veux pas lâcher ! J'adore vraiment ça pour arrêter ! Mais elle n'est pas la seule à m'avoir quittée ! Meryem aussi a disparut... Est-ce que c'est ça grandir ? Perdre tout attache affective ? Même imaginaire ? Je suis de nouveau seule ! Et pour combler tous mes malheurs : Emily, ma meilleure amie de l'orphelinat vient de trouver une famille et elle s'en va demain, je n'ai toujours pas de papa ni de maman et... je suis amoureuse !! Mon dieu que ça fait mal ! Il s'appelle Lucas, il est vraiment beau, populaire, intelligent... l'homme parfait quoi ! MON prince charmant ! Fort heureusement, j'ai trouvé un groupe de copine qui m'aime comme je suis ! Elle sont trois et ce sont les filles les plus populaire du collège ! Il y a Allison, Marilyn et Jessica ! Allison, c'est ma préférée et la préférée de tous ! Elle est belle, marrante, sympa, intelligente ! J'aimerais tellement lui ressembler ! Elle me considère comme sa meilleure amie ! C'est vraiment géniale ! Marilyn et Jessica aussi sont sympa ! Mais pour faire partie de le groupe, je dois respecter pas mal de règles et c'est dur de tenir ! Mais je les aime trop pour ne pas les écouter ! Elle me disent souvent que je suis trop gentille et naïve ! Que je crois trop au prince charmant... peut-être... mais ça semble leur plaire !

    Pensée du 15 Mai 1999 - 13h10 ~ Salle de Piano

    Mon dieu ! Trop de chose bizarre se passent en ce moment ! C'était tellement flippant que j'ai mangé à toute blinde avant de retourner au piano ! 15 ans... ma vie bascule entièrement ! Je sais pas ce qu'il se passe mais ça m'inquiète ! Je commence à comprendre en maths ! Tout devieny tellement facile ! Les chiffres se mettent directement en tête et sans que je puisse réagir, mon stylo glisse sur le papier... Idem pour la physique ! Des fois, j'arrive à déduire ce que les gens vont faire à l'avance mais c'est hyper rare. En fait, je pense que je suis bizarre... Franchement, pourquoi est-ce que je flippe parce que je devient bonne en maths et en chimie ? Faudrait arrêter de stresser pour rien ma vieille ! Je fais des progrès, c'est d'extraordinaire !! Sinon, les bon points du jour : JE SORS TOUJOURS AVEC LUCAAAAAAS !! Deux semaines à ses côtés et un pur bonheur dans mon coeur ! Je l'aime comme une folle ! Mon prince charmant !! On ne s'embrasse et on se donne la main seulement quand on et tous les deux parce qu'il est un peu gêné devant ses copains et devant les filles ! Et je le comprend totalement ! C'est pas toujours facile d'assumer une copine ! Je suis toujours avec Allison, Marylin et Jessica ! Elle deviennent de plus en plus belle et de plus en plus populaire. Allison, c'est ma meilleure amie et les Mary' et Jess' c'est mes deux plus grandes amies ! Je sais pas pourquoi mais elle sont drôlement à cran avec moi en ce moment mais c'est pas grave ! Je leur pardonne tout ! Ce que j'apprécie beaucoup c'est qu'Aly' et Lucas semble bien s'entendre. Ils se donnent souvent la mains et se caressent mutuellement les cheveux ! C'est géniale ! S'ils deviennent meilleurs amis on serra une grande famille !



    Pensée du 21 Février 2000 - 9h45 ~ Salle de Piano

    La douleur est terrible... les yeux me piquent... mon coeur se décompose... je meurs ! C'et terrible de se sentir autant trahit d'un coup ! Je pars presque en dépression ! On est mardi, il est 9h45, je joue au piano à la place d'être à l'école... Adeline et Mrs Petgrim me l'ont autorisé ! Depuis hier, j'arrête pas de pleurer... Plus rien n'existe autour de moi ! Hier et ce matin, j'ai rien mangé... Je n'entend même plus les petits courir et pleurer et tout ça à cause d'une connerie de... de... de je sais même pas comment le dire ! Je suis spéciale ! Je fais des trucs anormaux et pourtant, alors que je rêvais de ça depuis mon plus jeune âge, je n'en veux plus... Le fait que je devienne meilleure de ma classe en maths et en physique avec une moyenne de 20/20 n'était pas de la triche comme beaucoup l'on soupsonné au début, ce n'était pas juste des progrès comme le pensais... non ! C'était bien plus... un don ! Je viens de retrouvé la vieille BD de super-héros que je lisais petite ( en dessous de toute ma pile de Runway qui s'accumulent ) et j'ai enfin compris ! Ca peut paraître débile et improbable à dire, pourtant, j'en suis presque sûre ! J'ai un pouvoir d'intelligence surhumaine ! Aujourd'hui, je suis incollable en scientifique, j'apprend très rapidement, je comprend les gens et j'anticipe ce qu'ils vont faire ou dire... Avec un peu d'effort, si cette BD dit vrai, je pourrait reproduire n'importe quoi et comprendre le passé des gens... Ca peut paraître fascinant mais je n'en peux plus ! J'ai enfin comprit beaucoup de chose. Oui, j'étais trop naïve et j'ai comprit pourquoi Allison, Marilyn et Jessica ( sans parler des garçons ) aimaient ça ! Chacun pouvait me manipuler à sa manière, me faire faire n'importe quoi ! J'étais la bonne poire ! Les garçons ne m'aimaient pas pour ce que j'étais mais pour ce que je représentait et mon physique... Allison n'a jamais était ma meilleure amie et elle et Lucas n'ont jamais était proche de l'amitier !! ILS SORTAIENT ENSEMBLE ! Lucas n'était pas gênée d'avoir une petite copine comme un timide tout mignon... NON ! Il avait juste honte de moi et ne se servait que de moi afin de me tripoter... Que c'est dure de se prendre tout ça dans la tête ! Mais je ne me laisserais plus faire ! Je serais forte ! Et plus jamais personne ne se jouera de moi !



    Pensée du 11 Avril 2000 - 16h20 ~ Salle de Piano

    Ouaw"... double Ouaw"... triple Ouaw" !!! JE VAIS AVOIR UNE FAMILLE !! Une maman ! Rien qu'à moi !! C'est le plus beau cadeau en retard pour mes 16 ans ! Malgré la tristesse de ces derniers mois qui ne me quittent plus, enfin un peu de bonheur dans une vie aussi monotone que la mienne ! Elle s'apelle Helena Davenport ! Elle a 40 ans et elle est GE-NI-ALE ! Elle me correspond totatelement ! Je l'adore déjà ! Mon dieu quel bon souvenir de cette rencontre :


Dernière édition par Heaven Cook le Dim 12 Avr - 15:36, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven Cook
The devil wears prada... What about me ? REC's of Runway,that's all...
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 25
Emploi/loisirs : Redactrice en chef de Runway Amérique
Date d'inscription : 18/03/2009

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Pouvoir:
Travail: Redactrice en chef du plus grande magasine de mode du monde : Runway

MessageSujet: Re: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   Lun 6 Avr - 20:06

    Il y a une heure :

    Ely était calmement dans sa chambre... Elle avait dut quitter l'école plus tôt mais elle ignorait pourquoi. Après tout, ça ne pouvait lui faire que du bien vu l'ambiance morose qui y regnait en ce moment... La directrice de l'orphelinat l'avait directement fait monter dans sa chambre en la priant de l'y attendre sagement et de se rendre un peu plus proprette. Eleonor le savait, c'était la procédure habituelle quand une nouvelle famille arrivait... Pourtant, la jeune Cook avait perdue déjà depuis bien longtemps l'espoir de tomber sur une famille. Aussi, fut-elle totalement "à l'ouest" quand elle commença à se recoiffer et à se changer. Enfin, la dirgeante de la demeure revint chercher l'adolescente et la fit entrer dans la salle des connaissance, une salle où les futur parents pourraient discuter avec ceux qui seraient peut-être leurs enfants... Une blague ? Eleonor restait plus que méfiante mais entra tout de même. Une femme d'une quarantaine d'année attendait calmement, assise à une table. Elle se leva à l'arrivée de la jeune blonde et se dirigea vers elle. Elle était grande, mince et avait une classe inégalable pour la jeune fille. Elle portait un grand chapeau noir à large bord, elle tenait un long fume cigarette à la main et était vêtue avec une élégance rare. Elle portait un pantalon cigarette noir, avec une chemisette blanche et une veste cintrée noire par au dessus. Elle avait également aux pieds des sandales noires à talons aiguilles de toute beauté. Heaven, qui en savait déjà un rayon sur la mode, voyait que les vêtements, le sac et le chapeau étaient signés Chanel tandis que les chaussure affichait Jimmy Choo. Elle salua la jeune fille d'un sourire et d'une voix froide mais chaleureuse et retourna s'assoir avant d'enlever ses gants noirs. Une fois la blondinette assise, elle dévisagea d'un peu plus près la dame. Elle avait les cheveux longs et bruns. En enlevant le chapeau, elle put appercevoir qu'ils étaient attaché en chignons. Ses yeux étaient aussi bleus que ceux d'Heaven et tout aussi perçant et comme ceux d'un chat que l'adolescente. Son visage était très fin et gracieux. Elle avait l'un des plus beaux et tendre sourire du monde et il était coloré d'un rouge pourpre. Enfin, la conversation s'engagea :

    Helena > Tu es bien jolie, jeune fille. Tu dois faire pas mal de ravage dans ton lycée...

    Elle tira une longue bouffée de son porte cigarette avant de reprendre :

    Helena > Je m'apelle Helena Davenport... Mais tu n'aura qu'à m'apeller Helena, ou maman... selon ce que tu préfère. Puis-je savoir ton identitée ?
    Eleonor > Je vous appelerez Helena au départ si cela ne vous gène pas, madame. A condition que vous décidez de m'adopter, bien sûr. Mon nom est Eleonor Cook
    Helena > Cela ne me pose aucun problème... Je puisse comprendre qu'une étrangère ne peut difficilement s'appeler maman. Mais fait-moi plaisir Eleonor, appelle-moi tout de suite Helena, ne me vouvoie pas et surtout, supprime le madame.
    Eleonor > Bien Helena. Ainsi donc vous seriez interessée par moi ? En quel honneur si je puis me permettre ? Personne n'a jamais voulu de moi, je ne vois pas pourquoi quelqu'un voudrait de moi à présent...

    Elle tira une autre bouffé de sa cigarette, se mit de profil jambes croisées et leva la tête avant de la hocher avec cadence. Enfin, elle posa de nouveau son regard bleu perçant sur Heaven tout en restant dans sa position et laissa échapper très lentement la fumée de sa bouche. Une fois ceci fait, elle se remit de face, écrasale mégot, rangea le porte cigarette et se pencha vers l'adolescente avec un sourire.

    Helena > Parce qu'il a fallu que je décrive mon tempérament et mes loisirs et qu'ils ont pensé que tu était celle la plus amène à me convenir. De plus, je viens du grande lignée d'aristocrate... ça ce voit peut-être dans ma manière de m'habiller... Il me fallait quelqu'un qui est un temps soit peu de classe afin de faire bonne figure. Je te promet que tu ne manquera de rien avec moi. Je serais ta maman avant tout. Je ne te veux aucun mal. Je n'ai jamais put avoir d'enfant et je vit seule... tu es ma chance inespérée Eleonor...

    Depuis le début de l'entretient, quelque chose vibrait lentement dans le cerveau de la jeune fille. Comme une alarme, elle l'avertissait de quelque chose ? Mais de quoi ? Dans sa BD il était écrit que cela arrivait à l'héroïne quand elle se retrouvait au contact de personne à pouvoir. Ely s'excusa, posa ses mains sur ses temps et ferma les yeux. Elle tenta de se concentrer afin de faire oublier la douleur mais à la place, quelque chose d'autre apparut en elle... une vision de la femme devant elle et le mot Catwoman, qui tournait sans cesse dans son esprit. Eleonor se sentit basculer en arrière et elle se rattrapa de justesse pour éviter de tomber de la chaise. Helena la regardait, inquiète.

    Helena > Tu es sûre que ça va ?
    Eleonor > Non ! Enfin oui... si... Je sais qui vous êtes ! Vous êtes comme moi n'est-ce pas ?
    Helena > Comment ça comme toi ?
    Eleonor > Ne faîtes pas l'innocente ! Vous savez faire des trucs incroyable ! Vous avez les propriétés d'un félin ? J'ai tort ?
    Helena > Bien joué Eleonor... Ton pouvoir est vraiment remarquable ! Oui, vraiment.
    Eleonor > Vous alliez vous servir de moi n'est-ce pas ?
    Helena > Non ! Non ! Ecoute-moi ! Ce que je t'ai dit est absolument vrai Eleonor ! Je cherchais un fille qui saurait être celle dont j'ai toujours rêvé ! Mais je travaille depuis peu pour des gens qui embauche des personnes comme nous. Ils veulent protéger ceux qu'ils appellent "les mutants". Ils m'ont proposé d'en trouver un, jeune, et de l'adopter ! Et ils m'ont donné ton dossier ! Crois-moi ! Tu n'aura jamais à les voir ! Tu fera partie de ma famille c'est tout. Ma fille. Si tu le veux...
    Eleonor > ... Je n'aurais jamais à les voir vous dîtes ?
    Helena > Je te le promet !
    Eleonor > Vous pourrez m'aider aussi à comprendre comment faire avce mon pouvoir ?
    Helena > Bien sûr ma chérie mais je t'en prie, arrête ce vouvoiement qui nous éloigne tant !
    Eleonor > Oups... désolée mais c'est un peu dure... j'ai pas l'habitude et on a tellement pas l'air du même monde... Quand est-ce que je pourrais venir à la maison ?
    Helena > Dès demain si tu le souhaite !
    Eleonor > Très bien ! Alors à demain Helena ! Excuse-moi mais c'est trop à encaisser d'un coup ! je dois y aller !
    Helena > Je comprend ! Je viendrais donc à 11h00 demain ! Ne soit pas en retard !
    Eleonor > Je ne suis jamais en retard !



    Pensée du 24 Octobre 2001 - 17h26 ~ Salle de Piano

    Voila un peu plus d'un an que je vis avec maman... Oui, maman. Ce surnom a vite pris place dans ma vie et celle de ma sauveuse... J'ai depuis longtemps oublié ce prénom, Helena, qui maintenant me paraîtrait déplacé dans ma bouche... Depuis un an, j'ai une nouvelle vie. Monsieur et Madame Davenport ( "Grand-père" et "Grand-mère" ) sont des anges avec moi. Ils m'ont tout de suite accepté et ont sut être patient pour m'apprendre l'art de l'aristocratie. Je participe aux bals les plus mondains, dort dans le plus moelleux des lits, mange la meilleure nourriture qu'il soit et tout entourée d'une femme qui m'aime et me comprend. On se ressemble beaucoup, mis à part notre petit originalitée bien sûr... Elle a un pouvoir surprenant. Catwoman... Cette BD était un signe de prédiction... Mon pouvoir se dévellope de plus en plus. Je comprend tout, anticipe tout, sens quand quelqu'un à un don et j'arrive presque tout les coup à savoir lequel. J'arrive à tout reproduire donc le don de maman est presque mien vu que ce n'est que de la gymnastique ! Le plus dur est encore de savoir quel est le don qu'une personne possède et de connaître le passé d'une personne et ses pensées rien qu'en le regardant. Avec le temps, j'y arriverais sans problème.
    J'ai beaucoup changé depuis un an. Je ne suis plus la jeune adolescente naïve. Non. Je suis une jeune femme à présent, charismatique, manipulatrice, calculatrice... je sais que c'est mon don qui me change mais je m'en fiche, je m'aime ainsi. Grâce à celui-ci je peux aussi comprendre ce que les gens attendent de moi et je peux tout faire pour qu'ils m'aiment. Ainsi suis-je devenue la fille la plus populaire de mon nouveau lycée. Que c'est bon d'être admirée... J'ai même été élu reine du lycée... Quel honneur dîtes-moi ! Je me protège aussi énormément et je ne crois plus en l'amour depuis ce triste incident avec Lucas. Je sens toujours que les garçons cherchent à avoir plus que mon coeur. La fleur bleue que j'étais est donc devenue une joueuse de l'amour hors pair ! Runway emplit tous les jours un peu plus mon esprit et je jure qu'un jour j'y travaillerais ! Et pour une nouvelle naissance, un nouveau prénom... Maman n'arrête pas de dire qu'il faut que je vive avec mon don et non pas le renier, que c'est un cadeau que dieu m'a fait. Ainsi donc, Eleonor est devenue Heaven. Je préfère bien plus. C'est plus joli, plus poétique et ça met un point d'honneur sur ce que je suis devenue : finit l'ancienne petite orpheline naïve ! Une femme est née aussi dure que le métal ( Heavy ) mais douce comme le paradis ou au contraire, votre enfer le plus profond...



    Pensée du 31 Décembre 2002 - 10h30 ~ Eglise du quartier chic de New York; jouant le morceau composé pour l'enterrement

    Pourquoi ? Voila le premier mot qui me vient à l'esprit... Pourquoi faut-il que la vie vous donne des êtres si bons mais vous les reprennent sans vergogne du jour au lendemain ? Il y a des êtres que la vie nous prend mais ne nous rend pas, tu en fait partie maman. Je suis de nouveau seule sur cette immense Terre. Ce fut d'abord à Grand-père de nous quitter, suivit très rapidement de Grand-mère mais tu m'avais dit qu'il faudrait être forte et tu m'as promis de jamais me laisser tomber. Je croyais contrôler mon pouvoir, je croyais que je n'étais plus naïve et pourtant oui, tu m'as trompée... Tu m'as laissé quelques jours avant la nouvelle année. Morte. On pense à un suicide... ou à un simple accident de voiture... Mais je n'y crois pas maman. Finalement, en laissant toute douleur qui me dévore à part, jamais tu ne m'aurait trahit et je ne suis plus la petite idiote que j'étais il y a encore deux ans de cela... Je ne sais pas pourquoi, je sens que tu n'as pas chercher à me mentir. Et en réfléchissant, tu ne m'as pas trahit... Tu ne m'as pas laissé, en fait, tu seras toujours là tant que je serais là pour penser à toi. Tu seras mon ange gardien et j'espère que, de là où tu es, tu sauras me guider. Je ne pensais plus rien connaître de l'amour mais le feu le plus dévorant qu'il existe n'est pas l'amour des passions, mais celui charnel de la maternité. Tu as été si bonne avec moi, tu m'as sauvé, tu m'as fait grandir et m'épanouïr... N'étais-tu pas tout simplement un ange ? Prête à m'aider au moment où j'étais le plus mal et maintenant que je suis majeur et guérit, tu t'en es allé, me laissant voguer sur les eaux de ce monde de sauvage et de l'indifférence. Soit. Ta mission est ailleurs maintenant mais veille toujours sur moi où que tu sois. Le morceau s'achève, mes larmes se libèrent, je me lève, un dernier regard pour le cercueil, un dernier baiser pour toi et je m'en vais, la tête haute, avant ton incinération, comme tu le voulais. Je ne peux regarder cet étrange four t'engloutir à jamais. Dans mon esprit, tu n'est pas morte. Mais ton corps l'est. Jamais plus je ne pourrais te serrer dans mes bras quand je serais heureuse ou triste. Jamais plus je ne pourrais plonger mes yeux dans les tiens, si aimant. Jamais plus je ne porrais caresser des cheveux soyeux qui m'appaisait au plus profond de moi... Maintenant que tout est dit... que la dernière partie d'enfance en moi, meurt. Qu'elle disparaisse comme a disparut Meryem il y a maintenant bien longtemps. Sache que je t'aime pour toujours, repose enfin en paix.



    Pensée du 5 Juin 2003 - 15h37 ~ Assise à son piano dans son appartement duplex de New York

    En ce moment et ce depuis que maman est morte, je reçois beaucoup de lettre. Testament au mois de Février, lettres de condoléances en retard, toutes sortes de lettres. Maman, Grand-père et Grand-mère m'ont tout donné... TOUT. Toute leur fortune colossale d'aristocrate. Grand-père avait donné tout à Grand-mère qui devrait donné à maman le jour de sa mort qui elle-même me donnerait tout à son tour. Je me suis retrouvée avec plus de 2 millions sur mon compte... Moi, la pauvre orpheline qui n'avait rien. Et pourtant, tout l'or du monde ne me permettra pas une vie heureuse, en sûretée de tout, et avec des grands-parents et une mère formidable. L'argent, c'est juste un traîtement de faveur que l'on donne en excuses aux personnes que l'on laisse derrière soit... la maison a été vendue pour en faire un orphelinat, conformément aux souhaits de maman et moi, je vis dans un bel appartement duplex et vitrée dans New York même. C'est génial. Mais jamais je me sens aussi dépaysée qu'aujourd'hui. La pire lettre viens d'arriver. Elle était dans le testament et je ne sais pourquoi, je ne pouvais la lire avant aujourd'hui... J'aurais préféré ne jamais la lire...



Dernière édition par Heaven Cook le Dim 12 Avr - 20:25, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven Cook
The devil wears prada... What about me ? REC's of Runway,that's all...
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 25
Emploi/loisirs : Redactrice en chef de Runway Amérique
Date d'inscription : 18/03/2009

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Pouvoir:
Travail: Redactrice en chef du plus grande magasine de mode du monde : Runway

MessageSujet: Re: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   Mer 8 Avr - 13:00

    Citation :
    Ma très chère Heaven,


    Je ne doute pas quà l'heure où je t'écris cette lettre, je suis sûrement morte. J'ignore quand à eu lieu mon incinération, mais si cela fait plus d'un mois, tu dois sûrement te demander pourquoi donc tu le reçoit aussi tard. Ce sera la première chose que je vais t'expliquer. A l'heure où je t'écris cette lettre, je sais que je vais mourir, j'ignore quand mais je le sais. J'ai donc demandé au notaire de te donner la lettre le 5 Juin obligatoirement, comme ça, je suis sûre que tu l'aura et que je suis déjà loin. Sache avant tout, que je t'aime, je t'aime plus que tout. Je ne dirais jamais assez que tu es mon paradis sur terre, mon cadeau des cieux, la plus belle chose qui me soit arrivé ici-bas. Sache que je n'ai jamais voulu de te quitter et encore moins si brusquement. Je t'avais fait la promesse de te veiller jusqu'à la fin des temps et c'est ce que je ferais. Je ne suis peut-être plus là physiquement mais je serais toujours là pour veiller sur toi, dans chaque courant d'air, chaque noyeau de prune, chaque fleur butinée. Je serais toujours là pour te guider. Je ne doute pas que la circonstance de ma mort t'a énormément intriguée. Ils ont dut faire croire à un suicide, c'est la procédure habituelle. Aussi, je ne m'étonnerais pas de voir que la cause de mon accident de voiture est une balle dans la tête ou un accident de voiture... Sache que tout cela est faux. J'ai essayé de te protéger depuis le début avec tes grands-parents mais c'est inévitables. Ils te retrouvent toujours. Te souviens-tu de notre première rencontre ? Je t'avais promis que je ne laisserais jamais quelqu'un te faire du mal et que tu n'aurais jamais à voir les gens de la company ? Aujourd'hui, je pense que tu es en mesure de savoir que j'ai toujours respecté cette promesse, ce qui a valu la mort de Grand-père, Grand-mère et la mienne. Ne t'en veux surtout pas ! Ne crois jamais que c'est de ta faute ! Nous étions au courant des riques, nous étions prêt à mourir pour toi. La compagnie voulait t'embaucher et faire des tests sur toi. Ton pouvoir étant tellement séduisant à leurs yeux. Ils voulaient que tu devienne leur cobaye et peut-être que tu intègrent par la suite leurs labos. J'ai refusé Heaven parce que beaucoup ne sont jamais ressortit vivant de ces tests et que même si c'était le cas, on ne ressort pas de la company aussi facilement qu'on y rentre. Je ne voulais pas t'embuscer là-dedans et je me suis rebellée. C'est ce qui a valu la mort de ton Grand-père, puis celle de ta Grand-mère et enfin, la mienne puisque tu lis cette lettre aujourd'hui. Reste sur tes gardes ma chérie, les gens de la company sont partout et nombreux. Leurs arguments sont séduisant mais tu es intelligente, même bien plus que la normale, je sais que tu saura faire face. J'ai confiance en toi et je t'aime. Je te souhaite tout le courage du monde et que enfin tu puisse vivre heureuse.
    Bonne chance ! Une nouvelle vie s'offre à toi ! Puisse-tu y faire les bons choix !

    Ta mère qui t'aime plus que tout au monde,

    Helena Davenport.


    Pensée du 8 Août 2003 - 22h15 ~ Au volant de sa voiture

    J'avais besoin de vacances, beaucoup trop de problème ces temps-ci. Entre la mort de maman, la lettre et tout le reste, il me fallait quelques jours de repos et quoi de mieux que Las Vegas, ville lumière. Pour beaucoup, quand on arrive à Las Vegas pour jouer, on repart les 3/4 du temps avec moitié-moins que ce que l'on a ammené. Pour moi, grâce à mon pouvoir, je repart avec 3 fois plus... Je donnerais la moitiée à l'orphelinat, au moins, ils pourront occuper un peu plus les enfants. Je viens de me prendre un nouveau coup... décidement, 2003 n'est pas la meilleure des années. Si on m'avait dit qui j'aurais assis à côté de moi en ce moment, quelques temps avant, j'aurais rit au nez de la personne. Et pourtant oui, elle est bien là, à côté de moi, avec son grand air naïf et excité que j'avais quand j'étais plus jeune. Cette fille est comme moi, ou du moins, celle que j'étais avant. Maintenant,elle serait plutôt mon inverse. Et moi qui croyait avoir tout inventé... J'ai l'impression qu'elle fait partie de moi... Meryem... oui... cette fille s'appelle Meryem... comme la soeur que je n'ai jamais eu... Avec sa maladresse, son surplus de tendresse et de naïveté, elle m'exaspère et pourtant, elle me fait tellement penser à moi plus jeune. Elle est blonde aux yeux bleus, comme moi... Meryem Braut... elle aussi en a vécu des galères. Elle à aussi un pouvoir, elle peut faire mal par contact, ce qu'il lui a valu une rupture avec son petit ami... Maintenant qu'elle m'a raconté tous ces problèmes et qu'elle sait que je suis aussi spéciale qu'elle, je l'emmène vers la grosse pomme... Elle esère que l'on devienne amie et que je l'aide avec son pouvoir. Pour cette deuxième partie, ça se fera sans problème, mais pour être amie, rien n'est moi sûr...


    18 Janvier 2005 - 9h30 ~ Dans l'ascenceur de Runway

    Mon dieu ! J'arrive pas à croire que je l'ai fait ! Je me suis enfin présentée à Runway et il y a encore quelques minutes j'étais devant Miranda Priestley en personne !!! Respire Heav', respire... Une femme de fer ! Le rendez-vous n'a duré que 10 minutes et elle était très froide. Je l'aime bien, j'aime sa faon de réagir. J'adore mon don ! Grâce à lui je pourrais comprendre des tonnes de choses sur elle en une journée que ses meilleures employées n'ont put le faire en 20 ans de carrière ! Je sais déjà ce qu'elle aime dans le caractère des autres ou pas, je sais aussi comment faire pour se faire remarquer ! Je ne serais peut-être que sa deuxième assistante personnelle mais je sais que je pourrais devenir bien plus en très peu de temps ! Elle a accepté directement ! C'est bon signe non ? La personne juste avant moi était une certaine Andrea Sachs et elle l'a déçue au plus haut point. Elle compte sur moi pour faire mieux. En même temps, d'après Emily, sa première assisante, elle avait tout de même placer la barre très haut et il faudrait vraiment que je bosse pour lui arriver à la cheville. Mais je bosserais ! Runway ne me connait encore pas mais ils apprendront vite à parler de moi, foi d'Heaven Eleonor Cook ! Je réalise enfin mon rêve et je vous le dédie, maman et Lucie.


    31 Juillet 2009 - 23h40 ~ Sur son lit

    J'ai peur. Depuis longtemps cela ne m'était plus arrivé. J'ai aujourd'hui 24 ans et beaucoup trop de chose se sont passés. J'ai l'impression que ma tête va exploser. Tout d'abord, sa rencontre. Lui. Alexis Kane. Je ne peux pas dire que je l'aime car je ne sais plus ce que c'est depuis bien longtemps mais je me sens terriblement attirée par lui sans savoir comment le repousser. Je n'en est même pas envie d'ailleurs. Tout à commencé alors que je n'était que la deuxième assistante de Miranda...

    3 ans plus tôt :

    Courir, toujours courir. Ne jamais s'arrêter, ne jamais respirer, ne surtout pas tomber. Et le café qui vous brûle entre les doigts, et les gens qui ne vous laissent pas passer, et les klaxons de voitures affolés et le téléphone qui ne cesse de sonner. A ce moment précis, la seule chose qui compte, c'est Miranda. Elle voulait un café pour 10h00 tapante, elle doit l'avoir au moins à 9h50 et vu qu'elle vous l'a demandé à 9h45 et qu'il vous faut traverser toute la ville, on peut dire que c'est impossible. Pourtant, il le faut car le rêve ne peut s'arrêter là...

    * Aller ma vieille couuuuuuuuuuuurs !!! *

    Le téléphone sonne :

    > Miranda : Andraaaaa ! Ce café aurais-je le privilège de l'avoir avant demain matin ou c'est trop vous demander ?
    > Heaven : Il arrive Miranda !

    Bip bip bip... Elle avait déjà raccroché avant que la jolie blonde est put dire le moindre mot. Andrea. Depuis le départ, la patronne a tendance à oublier son prénom et préfère par l'apeller par le prénom d'une autre. Dégradant, certes mais c'est une mise à l'épreuve et elle y tiendrait. Enfin, elle voyait la grande batisse en verre se placer devant elle. Plus que 15 mètres, 10, 5... et là, c'est le drâme. Heaven sent qu'elle percute quelqu'un, le café se répand sur l'individu et tous deux tombent à la renverse.

    Heaven > MAIS VOUS POUVEZ PAS FAIRE ATTENTION OU VOUS METTEZ LES PIEDS BON SANG !
    L'individu > Ce n'est pas de ma faute si vous êtes maladroite, comme si je n'avais que ça à faire me préoccuper des autres...

    Il y avait eu un court silence quand les yeux bleus avaient plongés au fond de ceux presque topaze de l'individu. Pour être séduisant, il l'était. De plus, il avait également un pouvoir, contrôle des ombres... Interessant. Un pouvoir de grandeur. Et Heav' n'était plus attiré que par ça...

    Heaven > Oui et bien si tout le monde regarde où il marche, c'est mieux ! Heaven Cook.
    L'individu > Alexis Kane. Mis à part que ma veste est foutue, je peux vous aider demoiselle ?
    Heaven > J'aurais besoin d'un autre café maintenant...

    En deux temps, trois mouvements, l'homme avait disparut et réapparut avec un café et après s'être mutuellement promis de se revoir, après un échange de numéro, le téléphone sonna de nouveau et Heaven s'enfuit en courant...

    Présent :

    Voila maintenant 4 ans que l'on se cotoie, qu'il me montre l'étendu de ses pouvoirs et petit à petit, une relation plus qu'amicale s'est formée. Il est vraiment fabuleux... mais pourtant, je n'ai plus de signe de vie de lui depuis maintenant 1 mois. Tout était si parfait... encore un homme qui m'a délaissé...
    Une autre idée me trotte toujours en tête... Meryem... Cette femme, nous avons appris à nous connaître. Elle était presque comme mon amie et l'on s'aidait mutuellement... comment tout à put basculer quand nous avons appris par des dossiers égarés que nous étions jumelles ? Fausses jumelles mais jumelles tout de même... C'est incroyable... Et dire que j'ai vécu tellement seule pendant toutes ces années... Nous avons découvert toute la véritée... nous, les expériences, notre mère, la company... tout. Et nous avons découvert que nous partageons un pouvoir ensemble... En nous donnant la main, nous pouvons prendre l'apparence de n'importe qui en lui prenant son corps... c'était très étrange et effrayant au départ mais nous nous en sortons de mieux en mieux... La seule chose que je n'arrive pas à controler, c'est lebout de pouvoir qu'elle m'a légué... Faire mal par pensée ! C'est génial mais tellement dur ! Il faut que j'y travaille ! Ca m'aidera peut-être à oublier Alexis...


    4 Septembre 2009 - 5h40 ~ Suite Coco Chanel ; Ritz ; Paris

    L'une des expériences les plus folles de la vie viens de s'achever. Une fois de plus, je suis allée à Paris avec Miranda pour regarder les nouvelles collections des plus grands couturiers. Mais tellement de chose ce sont passé cette fois-ci ! Il y a eu en tout premier lieu la fête de ma nouvelle promotion ! A présent, je supervise toutes les opérations avant de les montrer à Miranda. Ce poste vient d'être créé pour moi. Jamais il n'y avait eu de tel poste avant. Jamais une personne n'avait pareil parcours... En 3 ans, je suis presque arrivée au sommet ! Et cela grâce à mon pouvoir. Je sais plaire à Miranda et en même temps je connais à l'avance les tendances qui marqueront la saison... C'est pour cela que je suis la plus privilégiée et estimée. Miranda m'a déjà annoncé que quand sa retraite viendra, elle me nommera à la tête de Runway. Quel privilège. En y repensant, j'en est les larmes aux yeux, mais ne devenons pas sentimentale et passons à autre chose...
    Je n'ai plus de nouvelle de Kane depuis maintenant un peu plus de 2 mois... encore un homme qui a cru pouvoir jouer de moi. Mais un nouveau jeu s'offre à moi. Je l'ai rencontré il y a une semaine et il part lui aussi pour New York aujourd'hui. Il s'apelle Thomas d'Aubigné, un riche français qui part vers la grosse pomme y installé son nouveau QG de son immense fortune... La rencontre fut plutôt interessante...

    1 semaine auparavant :

    Miranda était montée se coucher et Heaven avait décidé de rester dans le bar lounge de l'hôtel pour se détendre. Calmement, elle s'était mis seule à sa table habituellement et avait commandé un martini blanc. Un homme aussi âgé qu'elle s'était alors avancé vers elle et lui avait parlé français... ce que Miranda avait également apprecié c'était qu'Heav' avait très vite appris la langue :

    Homme > Bonsoir mademoiselle, permettez-moi de me présenter, Thomas d'Aubigné. Puis-je m'assoir à votre table ?
    Heaven > Si vous n'avez donc rien d'autre à faire et que vous avez déjà tenté auprès de toutes les autres femmes, asseyez-vous donc Thomas...
    Thomas > Un petit accent américain dans votre français... Américaine donc... Pour ce qui est de demander à une femme, je n'y vais pas à l'aveuglette mademoiselle, je choisis une cible avec précision et c'est souvent celle qui a le plus de charme, d'allure et de beauté... Vous êtes donc celle qui confirme toutes ces règles mais vous êtes bien plus voyez-vous... je ne pense pas que vous puissiez être qu'un flirt d'un soir...
    Heaven > Oui. Américaine. Votre baise-main était tout ce qu'il y avait de plus élégant et vos compliments me touche, croyez-moi bien monsieur mais sachez que je ne suis pas un vulgaire biblot que l'on accroche au dessus d'une cheminée de marbre... je ne me laisse pas faire...
    Thomas > Et c'est sans aucun doute ce que je préfère ! Aurais-je la chance de connaître votre nom douce demoiselle ?
    Heaven > Je dois au moins vous admettre que vous avez l'art de la parole... Ce qui vous vaudra en guise de récompense mon identitée. Je m'apelle Heaven Cook
    Thomas > Ainsi donc j'avais vu juste, vous êtes mon paradis sur terre Heaven...Je déteste être répoussé, belle demoiselle. Quand je veux quelque chose, je l'obtiens, peut importe le pris pour cet acte... En ce moment ma cible, c'est vous et je vous promet d'ores et déjà que vous ne me quitterez que par la mort...
    Heaven > Voila donc un nouveau défi pour vous. Si je comprend votre logique je ne vais pas tarder à mourir puisque je me retire dans mes appartements...
    Thomas > Pas aujourd'hui, après une si jolie rencontre mais croyez-moi que je vous suivrez jusqu'en Amerique miss Cook, je part d'ailleurs m'y installer.
    Heaven > Bonne nouvelle ! Si l'envie vous prend, venez donc du côté de Runway...


Dernière édition par Heaven Cook le Dim 12 Avr - 1:24, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven Cook
The devil wears prada... What about me ? REC's of Runway,that's all...
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 25
Emploi/loisirs : Redactrice en chef de Runway Amérique
Date d'inscription : 18/03/2009

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Pouvoir:
Travail: Redactrice en chef du plus grande magasine de mode du monde : Runway

MessageSujet: Re: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   Jeu 9 Avr - 23:36

    Pensée du 10 Septembre 2009 - 19h34 ~ Salle de bain de son appartement

    NOOOOON ! Je vais mourir ! Par pitié ! Me dîtes pas que ce truc dit la véritée ! Dîtes-moi qu'il ment ou que j'ai mal lut la notice. Bleu... Bleu... Qu'est-ce que c'est quand ça devient bleu déjà ? Oh punaise en plus la notice me tombe des mains. Grrrr elle est partie sous le meuble de l'évier. Viens là, toi !! Je l'ai... Bleu bleu... " si le voyant reste gris" bla bla bla... " s'il devient bleu, cela signifie que vous êtes enceinte". Mon dieu ! Moi ? Maman ? Mieux vaut que je m'assoit sur la cuvette des toilettes. A boire ! Il me faut à boire. Je peux pas être enceinte. La dernière fois, c'était avec Alexis. Je suis pas encore assez proche de homas pour coucher avec... Alors c'est Kane le père ? Génial ! Me voila maman de 4 mois environ avec un gosse qui va naître sans père puisque l'abrutit à déserté le front. Un gynécologue ! Vite ! Un rendez-vous !



    Paroles du 26 Novembre 2009 - 23h00 ~ Salle de conférence du Hilton de New York

    Merci ! Merci à tous pour vos ovations, merci pour vos applaudissements. Merci. Vous pouvez vous assoir ! Tout d'abord, je tiens à lever mon verre encore une fois, et je vous invite à le faire tous en même temps que moi, à Miranda Priestley femme extraordinaire qui à sut tenir Runway d'une main de maître pendant plus de 25 ans. Miranda, cette femme qui nous a tout appris, qui m'a tout appris. Une femme fabuleuse qui me lègue aujourd'hui sa plus grande entreprise. Quand j'ai commencé auprès d'elle, en tant que ça deuxième assistante, j'avais 21 ans. Aujourd'hui, quelques mois après avoir fêté mon 24e anniversaire, Miranda est celle qui m'offre le plus beau cadeau : mon rêve. Je souhaite garder le même respect du magasine qu'à sut le faire notre chère patronne durant ses années de redaction en chef. Pour garder l'éclat du journal et pour rendre madame Priestley fière à jamais, nous travaillerons avec autnt d'ardeur qu'avant. Un nouvel air se lève sur Runway, mais je ne tolèrerais aucune feignantise, afin que ce magasine garde toute la valeur et l'estime qu'il mérite. Levons nos verre une nouvelle fois à Runway et je vous remercie tous d'être ici aujourd'hui et remercie Miranda qui a sut faire de moi, une vraie femme.



    Pensées du 25 Mars 2010 - 10h10 ~ Hôpital de New York

    Ca y est ! Elle sort. Enfin. Une dernière poussée. Ouf... les contractions s'estompent. Enfin le placenta sort à son tour. J'attend qu'on s'agite autour de moi. Je souffle bruyamment. Je suis totalement épuisée. Thomas est là, à mes côtés, il m'éponge le front en m'assurant que tout se passe très bien. Les yeux à moitiés clos, je cherche ma fille à travers les médecins. Ils lui font faire les tests nécessaires. Elle pleure pas. Mais pourquoi elle pleure pas ?!? Tu va pleurer oui !?! Enfin, un gros cri bien déchirant. Me voila soulagée. Tout se passe tellement vite, tout est flou et il est dure pour moi de garder l'esprit lucide. Je sens que des larmes coulent de mon visage, se mêlant à la sueur. Je suis heureuse. Cette enfant était peut-être un accident mais un heureux accident. Enfin, je l'ai entre mes mains. Elle est si belle. Comment est-ce possible que certaines maman puissent abandonner leur bébé après un moment aussi doux. Le premier regard, le plus beau de tous. Je pleure de plus belle. Elle est magnifique. Une infirmière me demande son prénom. Je n'ai pas laissé le choix à Thomas. Luna. Oui, ce sera Luna. En l'honneur de son père biologique. Si un jour il revoit sa fille, qu'il comprenne qu'elle est sa lueur au milieu des ténèbres. Même dans la nuit il existe une clartée, une lueur d'espoir ou de bonheur, la lune. Ainsi donc sa fille s'appellera Luna. Thomas et moi nous nous sommes mis d'accord. Jamais nous ne mentirons à la petite. On lui expliquera bien que monsieur d'Aubigné n'est pas son père biologique. D'ailleurs Thomas a trouvé une phrase très poètique pour cela : "je ne suis pas ton papa de la nature, mais je suis ton papa du coeur". Je suis un peu fatiguée et je pense que la petite aussi. Maintenant que son biberon est donné, on me l'arrache des mains et c'est un déchirement. Elle part en couveuse. Non, jamais je ne comprendrais celle qui abandonne leur enfant, jamais je ne comp...

    * assoupissement *



    Pensées 18 Juin 2010 - 12h20 ~ Eglise chic de New York

    Maman ! Où que tu sois, je t'en supplie ! Donne moi un signe ! Juste UN signe. Je sens que je fais une bêtise. Je le sens. Il m'aime mais je ne l'aime pas. Je suis juste interessée par son pouvoir. Si je lui dit oui dans une demi-heure, je m'enferme à vie... En même temps, je le fais aussi pour Luna. Mais bon sang ! Ca fait 10 minutes que je m'admire dans le miroir sous tous les angles, je ne vois aucune joie en moi et la robe de mariée ne me va pas. Je ne parle pas de sa forme bien sûr, non ! Ca c'est parfait, pas étonnant c'est fait sur mesure par Chanel. Mais je sais pas... c'est pas moi ça, la femme aimante et silencieuse au bras de son mari... qu'est-ce que je pourrais faire ? M'enfuir ? Sûrement pas, on me retrouverais quoi qu'il arrive et je donne pas chère de ma peau et celle de mon ange... il m'avait prévenue, je ne peux le quitter que par la mort. Mais après tout, ce sera mieux pour ma fille. J'en peux plus, le stress est intense. J'ai les meilleurs coiffeurs et maquilleurs autour de moi et j'ai vraiment du mal à me concentrer sur ce qu'il me dise. Le prêtre me parle aussi, me répétant une nouvelle fois ce que je dois faire mais je ne l'entend pas. A la place, je n'entend que "Heaven d'Aubigné"... je sais pas si ça sonne bien, je doute de tout. Mon dieu, on me colle un bouquet dans les mains, j'entend le prêtre qui me dit d'y aller, j'entend des tonnes de "bonne chance madame" autour de moi. Ca y est, je rejoint Meryem dans l'entrée. C'est elle qui me tiendra le bras, faute de père. Elle est ravissante. Avec un petit sourire encourageant, elle me tend son bras et me dit "Prête Heaven ?". Je lui répond d'un bref hochement de tête sans sourire. La musique s'élève alors et tout le monde se lève et se retourne vers moi. De loin, je peux appercevoir le sourire triomphant de Thomas. Il avait raison, il arrive toujours à avoir ce qu'il veut. Allez, respire un bon coup. Meryem me chuchote des mots encourageant tandis que nous commençons à avancer. Nous entrons dans l'église. Je sens que le sang bas près de mes tempes... il fait trop chaud... je vais m'effondrer... c'est donc ainsi que je finis. Renfermer comme le commun des femmes...



    Pensée du 19 Février 2013 - 14h00 ~ Runway; bureau de la rédactrice en chef

    Maman ! Quand je t'ai demandé un signe le jour de mon mariage, je voulais qu'il arrive tout de suite et pas trois ans plus tard !! Je fais quoi maintenant ? Je suis désespérée... J'ai une fille de 3 ans, belle comme une fleur de printemps, un mari qui m'aime et je suis à la tête du plus grand magasine de mode du monde ! Et ton signe arrive et chamboule tout ! ALEXIS ! Mais c'est pas vrai ! Il n'a pas changer, toujours aussi beau et charmeur et il me plait toujours autant ! J'ai bien vu que de son côté aussi, il semblait toujours attiré mais pourtant tout est retombée quand il m'a dit "Mademoiselle Cook !" et que je lui ai répondit " Non, moi c'est Madame d'Aubigné". Le choc que ça lui a fait. Mais rien n'était comparé au moment où je lui ai appris qu'il avait une fille de 3 ans, du prénom de Luna et qui ressemblait beaucoup à sa maman. Nous avons longuement parlé. Il m'a expliqué pourquoi il m'avait quitté. J'étais vraiment heureuse d'apprendre que je n'avais rien à voir là-dedans. Se faire enfermer dans son propre pouvoir... quelle chose affreuse. Il m'a aussi annoncé qu'il n'avait jamais renoncé à moi, tout comme je n'ai jamais renoncé à lui... Je veux retourner avec lui, je veux montrer à ma fille qui est son vrai père ! Mais Thomas ne me laissera jamais. Je ne sais pas comment faire. Zut ! Le téléphone sonne...



    Pensée du 16 Mai 2013 - 17h50 ~ Devant la télé avec Luna

    Je n'avais pas le choix, c'est ce qu'il me fallait faire... Ce soir, ma petite Luna n'aura pas de papa qui sera de retour à la maison. Ni ce soir, ni jamais... Maintenant je sais ce que c'est de tuer quelqu'un. Pour lui, je n'ai éprouvé aucun remord. Est-ce normale ? Je l'ignore. Ma maternité ma rendue un peu plus sensible mais pas au point de pleurer à tout bout de champ. Il l'avait mérité, il est mort. Accident de voiture. Oui, décidément ce sera à jamais la meilleure excuse. Alexis vient du gouvernement, il saura étouffer l'affaire. Et moi, je suis de nouveau libre. Je sens déjà les gros titre de demain " Un coup dur pour Runway : leur redactrice en chef devenue veuve ". Mais je saurais faire face, après tout, on me l'a appris de nombreuses fois dans mon métier. Sourire devant les journalistes en répondant que c'est ma vie privée. Mais Luna, me croira-t-elle ? Après tout, cette gamine est très intelligente. Non, elle me croira sûrement, il n'y a pas d'autre solution, je sais manipuler. J'espère juste que sa rencontre avec son papa se fera dans le meilleur des cas mais je pense que oui, elle rêve de le rencontrer !
    On frappe à la porte, les policiers viennent m'apprendre la terrible nouvelle. Le jeu peut commencer...



    Pensée du 31 Janvier 2014 - 18h35 ~ Manoir Kane; en bordure de New York

    Enfin ! L'ammènagement est fini. Ce que j'aime ma maison ! Elle a prit du temps à être construite mais à présent elle y est. Elle est encore plus belle que dans mon imagination. Disons aussi que nous avons fait venir les meilleurs architectes du tout pays. Quand on a une femme rédactrice en chef de Runway et un homme travaillant pour le gouvernement, on peut se permettre ce genre de folie. Je n'ai eu qu'à la dessiner à ma façon et le travail a été fait. Alexis est vraiment un papa formidable. Je vois bien que c'est nouveau et difficile pour lui, surtout qu'il n'a pas tout à fait la fillière paternelle mais je sais qu'il fait des effort pour combler Luna. Il lui montre monts et merveille avec ses pouvoirs sans jamais lui montrer la part négative, il la protège comme la prunelle de ses yeux. Luna l'adore d'ailleurs. Elle m'a tout de suite dit qu'elle préférais "son papa de la nature au papa du coeur". C'est vrai qu'Alexis fait tout pour être présent pour elle même s'il n'est là que très rarement. Le fait que son papa ne mange jamais intrigue la petite mais il essaye de lui expliquer tant bien que mal que c'est parce qu'il ne veut pas grossir. Avec nos boulots respectifs, nous avons du mal à être à la maison. C'est pourquoi Mery n'a pas perdu son rôle de baby-sitter. C'est elle qui m'a aidé à l'élever durant les premiers moment où j'étais seule et je l'en remercie profondément. Elle apprend à sa nièce à avoir le goût des fleurs. Avec une tata fleuriste, mieux vaut. Mais avec Mery, l'entente est difficile en ce moment. Elle n'aime pas Alexis et me le fait comprendre. Elle n'a pas confiance en lui et a peur pour moi et Luna. Il est vrai que j'ai énormément de mal à faire confiance aux gens, mais je lui est donné ma confiance à lui. Il ne fait rien de mal ! Je ne comprend pas ce qui lui passe par la tête ! En ce moment, j'ai une trouille bleue de toutes ses raffles que l'on fait un peu partout... Luna n'a pas encore de pouvoir mais s'ils nous l'arrachaient quand ils sauraient qu'Alexis et moi nous en avons ? Encore une fois, Mery me dit que je suis stupide et que justement, ça ne tourne pas rond. Elle me souligne sans arrêt que j'ai l'intelligence surhumaine et que pourtant, je n'arrive pas à voir qu'Alexis fait partit des raffleur, vu sa place au gourverment. Selon elle, il me drogue ou je sais pas trop quoi pour me paralyser mon pouvoir envers lui... Je sais pas ce qu'il lui arrive en ce moment mais c'est vraiment dommage, j'ai l'impression de la perdre. Elle refuse de venir à la maison quand il est là et refuse tout bonnement de le voir. Alexis dit qu'elle pète totalement les plombs et qu'il serait temps que je détache mes liens avec elle parce qu'elle dit vraiment n'importe quoi. C'est pourquoi, nous nous voyons de moins en moins et surtout jamais en présence d'Alexis !



    21 Février 2014 - 2h00 ~ Dans la chambre à coucher.

    Pfiouuu ! Qu'il est bon de se réconcillier sous les couettes ! Le meilleur des pardons. Encore un bisou pour la route. Voila. Il se lève à présent et sort de la chambre après m'avoir caressé les cheveux et un dernier regard. Il ne dort presque jamais. Il dit qu'il a un coup de fil à passer. Je l'entend parler plus loin mais je ne comprend pas ce qu'il dit. Ce soir, ce fut mouvementé. Heureusement que Luna dormait chez Mery parce que la manière dont nous avons utilisés nos pouvoirs respectifs n'était vraiment pas jolie. La cause de la dispute ? Luna, ou plutôt, ce que j'ai découvert sur Luna. Ma fille a un pouvoir ! Ce n'est pas merveilleux ? De plus, il est vraiment de circonstance vu qu'elle posède l'invisibilité ! Le jour où il y aura une raffle, elle saura toujours prendre la fuite en se cachant. Le seul problème ? Elle ne le contrôle pas très bien, d'où la dispute. J'ai découvert qu'elle était spéciale en allant la rechercher de la boutique de fleur de tout à l'heure. Meryem semblait totalement paniquée quand je suis entrée...


Dernière édition par Heaven Cook le Dim 12 Avr - 1:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven Cook
The devil wears prada... What about me ? REC's of Runway,that's all...
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 25
Emploi/loisirs : Redactrice en chef de Runway Amérique
Date d'inscription : 18/03/2009

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Pouvoir:
Travail: Redactrice en chef du plus grande magasine de mode du monde : Runway

MessageSujet: Re: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   Ven 10 Avr - 15:20

    La veille :

    Meryem > Luna !!! LUUUNAAA ! Alors sort de là s'il te plaît ! Reviens ici je te dis ! Non ! Touche pas aux bouquets !
    Luna > T'a dit qu'on jouait à cache-cache viens me chercher ! Chui cachéééééée
    Heaven > Euh... Meryem...
    Meryem > Aaaaah ! Mon dieu ce que tu m'a fait peur ! Je... euh...ça va ? ihih ! T'as l'air en pleine forme !
    Luna > Mamaaaaan !! Ouéééé ! Tu joue avec nous à cache-cache ?
    Heaven > Comment ça se fait que j'entend ma fille mais que je la vois pas ? Et pourquoi la rose qui est là-bas bouge toute seule ? MERY !
    Meryem > Ok ! Calme-toi je vais t'expliquer... Il semblerait que ta fille est un don... l'invisibilité... mais elle le contrôle pas tout à fait alors j'ai essayé de l'aider... Comme tu l'a fait avec moi...
    Heaven > Mon Dieu ! T'as pas fait ça ! Par pitié ! Ne me dit pas que tu es aussi stupide que ça ! Tu n'as pas le même pouvoir qu'elle comment aurais-tu put l'aider ?
    Meryem > Ben tu l'as bien fait avec moi toi !
    Heaven > Oui ! Parce que moi je le peux ! Mon pouvoir consiste à COMPRENDRE les gens ! Ferme-moi ce store avant que quelqu'un nous voit et appele la SWAT !
    Meryem > Ouais ben en parlant de la SWAT, mieux vaut pas qu'en t'en parle à Alexis de ce que la gamine peut faire !
    Heaven > Ah non ! Je veux pas entrer dans ce genre de débat encore une fois ! Luna, vient ici, on arrête de jouer !
    Meryem > Elle redeviens visible ! C'était ça qu'il fallait faire ?
    Heaven > En quelques sortes oui ! Son pouvoir réagit en fonction de ses émotions. Quand elle a peur ou est frustrée, comme quand elle est joyeuse, elle ne le contrôle pas vraiment. Il est pas étonnant de la voir avec un bras, une jambe ou tout autre partie du corps en moins...
    Meryem > Ben alors il y a eu beaucoup d'émotions pour ta fille aujourd'hui...
    Heaven > Mais c'est pas vrai...
    Meryem > T'inquiète pas ! Personne ne la vue ! Oui... c'est le cas de le dire...
    Heaven > Arrête Mery c'est pas marrant ! Tu te rend compte du danger qu'elle court tant qu'elle sait pas le contrôler ? Quand c'est comme ça, on ne peut rien faire, il faut juste attendre qu'elle se calme. Si tu veux qu'elle contrôle son pouvoir, il faut lui parler d'une partie de cache-cache... logique dans l'esprit d'une enfant de 4 ans. Bon tu m'excuseras mais je te la laisse pour la nuit, je dois parler à Alexis
    Meryem > Mauvaise idée !
    Heaven > Je te demande pas ton avis Meryem ! Luna, ma chérie. Tu va restez avec Mery ce soir, ok ? Je viendrais te chercher demain, promis !
    Luna > D'accord ! Fait un gros bisou à papa et dit lui que je l'aime fooort de ma part.
    Heaven > Bien sûr ma belle que je lui dirais ! A plus tard Mery et merci de me la garder

    Présent :

    Voila pourquoi Alexis s'est tant énervé. Notre fille a un pouvoir qu'elle ne sait contrôler et ça lui fait peur. Peur des raffles, peur pour sa vie. Elle n'a que 4 ans. Mais il m'a promis que personne ne nous toucherais jamais, je ne sais comment il va s'y prendre mais bon. Son coup de fil prend fin, il revient vers la chambre. A mon avis, il veut voir si je continue à cojiter là-dessus. Faisons semblant de dormir...



    19 Mars 2014

    Heaven était rentrée bien plus tôt du travail ce jour là. C'était un vendredi, ce qui signifiait week end pour elle, bien que ses employés continuerais de travailler sans relâche. Elle était passée prendre Luna plus tôt au magasin de fleur et toutes deux étaient allées dans Central Park. Au retour, elle avait reçu un message d'un destinataire inconnu disant qu'elle avait la SWAT à ses trousses et qu'ils fallaient qu'elle tourne au coin de la rue la plus proche. N'ayant qu'un objet en main et ayant encore quelques difficultés à déceller le mensonge de la vérité dans un sms, elle tourna rapidement au coin de la rue après avoir pris Luna dans ses bras. Elle tomba alors sur les forces de l'ordre et, paniquée, se mit à essayé de sortir de l'allée. Il était trop tard, les agents encerclés la mère et sa fillette de toutes parts. Serrant sa fille contre elle, elle lui murmura à l'oreille :

    Heaven > Luna, on va faire un jeu ok ?
    SWAT > Restez calme et il ne vous arrivera rien !
    Luna > Ouiiii ! Quel jeu maman ?
    Heaven > Ton préféré ! Cache-cache !

    Rapide comme l'éclair, Heaven posa sa fille à terre et immédiatement la petite blonde devint invisible. Heaven sentit alors des cables l'encerclé et elle tomba rapidement à terre. Les derniers sons qu'elle entendit avant de sombrés furent les cris de sa petite et un agent hurlant :"J'ai la gamine, chef !"

    ***


    Heav' se sentait accroché à une chaise, dans le noir, incapable de bougé. Elle respirait bruyamment, se demandant ce qu'ils avait put faire de sa fille, si elles allaient s'en sortir et où elles étaient. Soudain, une lumière aveuglante vient l'illuminer et l'éblouïr. Quelque parla dans l'ombre. A l'odeur, il était en train de fumer, au bruit, ils étaient aux moins trois. Un devant elle, un autre derrière et le dernier lui tournant autour.

    Heaven > Où est ma fille ?
    Agent 1 > C'est nous qui posons les questions, mademoiselle... Cook ? C'est bien ça ?
    Heaven > Oui.
    Agent 2 > Alors ma jolie, t'a essayé de nous berner avec le tour de passe-passe de ta gosse ?
    Heaven > J'essayais seulement de la sauver de vos sales pattes.
    Agent 3 > Ben on peut dire que t'a loupé ton coup !
    Agent 1 > Bien, alors, décrivez-nous votre pouvoir mademoiselle

    Heaven > Et en quel honneur monsieur ?
    Agent 3 > Disons que si tu le fais pas, ton petit minoi risque d'en patir
    Agent 2 > Allez, on te fera pas de mal si tu nous dit tout...

    Heaven > Bien sûr et à combien d'autres personnes avez-vous promis ce pacte ? Combien s'en sont réellement sortit ?
    Agent 3 > Joue pas à ce petit jeu avec nous si tu veux pas que ta fille en paye les frais
    Heaven > Espèce d'ordure ! Vous êtes immonde !
    Agent 2 > Ahaha ! Vous entendez ça, les gars ? Elle fait des trucs bizarres et c'est nous qui sommes immondes.

    L'homme devant elle exerca une forte pression sur la table. Il venait de se jetter en avant, les mains avait violament frappé la table et sa tête s'était retrouvé près de celle de la femme. De que qu'elle pouvait en voir, il avait les yeux presque noirs et son visage comportait déjà de nombreuses marques de la vie.

    Agent 1 > Je te préviens, si tu nous dit pas rapidement ce que tu sais faire, je te promet que tu va souffrir...
    Heaven > Essayez juste un coup pour voir si je dois vraiment vous en parler ?

    Soudain, une douleur violante et cuisante apparut sur sa joue gauche. Sous le choc, la tête pivota fortement sur la droite et Heavy sentit ses os de la nuque craquer. Il venait de la giffler de toutes ses forces.

    Agent 1 > On fait moins la maligne maintenant ?
    Heaven > Je suis désolée d'en arriver là. C'est franchement en dessous de mon éducation, mais avec la vermine, il faut être aussi detestable qu'elle.

    La jeune femme lui cracha au visage et l'homme poussa un énorme juron. L'agent qui lui tournait autour lui vint en aide mais le troisième se contenta de les arrêter :

    Agent 3 > STOOOP ! Les gars ! STOOP ! Je suis en train de lire son dossier !
    Agent 2 > Il faut lui montrer les bonnes manières à cette garce !
    Agent 3 > Oui mais si tu continue à la frapper, je donne pas chère de notre peau !
    Agent 1 > Pourquoi ? Elle vient de me cracher au visage je te signale ! Elle mérite une bonne leçon !


    Heaven sentit l'agent de derrière se déplacer et s'assoir sur la table en face d'elle. La lumière était toujours aussi intense et Cook avait du mal à respirer. Sa joue était meurtrie mais elle fixa l'homme droit dans les yeux.

    Agent 3 > Vous vous appelez Heaven Cook, mademoiselle ?
    Heaven > Enfin du vouvoyement ! C'est pas trop tôt ! Oui, Heaven Cook.
    Agent 1 > Oh putain...
    Agent 2 > On est mort là...

    Heaven > Je peux savoir pourquoi ce changement si brutal ?
    Agent 3 > Votre fille se prénome bien Luna ?
    Heaven > Oui ! Et alors ?
    Agent 3 > Luna comment s'il vous plaît ?
    Heaven > C'est quoi cette question ? Kane ! Luna Kane !
    Agent 1 > Là, je suis vraiment mort ! On a capturé les deux seules personnes que monsieur Kane nous a interdit de toucher. Sa femme et sa fille.
    Agent 2 > En plus du l'a frappé !
    Agent 3 > Et puis ça se voit bien en plus !

    Heaven > Comment ça ? Monsieur Kane y est pour quelque chose dans cette histoire ?
    Agent 2 > Ca c'est la meilleure ! Elle est même pas au courant de ce que fait son homme ! Ben oui, il est un peu comme notre supérieur...

    A cet instant, la porte s'ouvrit à la volé et un homme apparut dans l'encadrement. Heaven ne le voyait pas mais elle ne connaissant que trop bien cette silhouette... Les hommes se reculèrent immédiatement d'Heaven tout en balbutiant des mots incompréhensibles. L'homme alluma alors la lumière normale et un des agents éteignit l'énorme lampe. Enfin, Heaven y vit quelque chose. L'homme qui venait d'entrer la libéra rapidement de ses liens et tira la chaise vers lui pour se retrouver face à la captive. C'est alors que Cook se retrouva face à l'homme qu'elle avait toujours aimé profondément et pour la première fois depuis longtemps, les larmes se mirent à couler sur ses joues. Elle se sentait trahie, salie. Meryem avait raison. Alexis remarqua alors la trace rouge sur sa joue et les marques de strangulations sur son cou, suite à l'attaque dans la ruelle. Entre deux larmes, Heaven dit à Kane, avec un dégoût le plus profond dans le regard et la voix :

    Heaven > Tu as vu ce que tes hommes m'ont fait ? Heureusement que mon compagnon est leur supérieur sinon qui sait dans quel état je serais en ce moment !
    Alexis > Je suis sincèrement désolé, Heaven. Ca ne se reproduira plus !
    Heaven > Bien sûr que si ça va se reproduire, Alexis. Je te quitte. Après ça, qu'est-ce que les empêchera de nous attrapper à nouveau. Moi encore passe, que tu te serve de moi...
    Alexis > Je ne me sers pas de toi Heaven, crois-moi ! Ecoute-moi...
    Heaven > Non Kane ! C'est TOI qui m'écoute. Que je là passe encore, mais que ta propre fille y soit ! TA FILLE ALEXIS ! Je sais même pas si elle est encore en état de parler et de marcher à l'heure qu'il est !
    Alexis > QUOI ? Luna est ici aussi ? Où ?
    Agent 1 > Euhm... salle d'interrogatoire n°4 monsieur Kane !
    Alexis > Vous ne payerez rien pour attendre, crois-moi ! Lequel des trois t'a gifflé ?
    Heaven > Allons, voyons Alexis ! Lequel des trois ? Quelle importance ? C'est pas la procédure habituelle avec les détenus difficiles à dompter ? Pourquoi tu veux les faire payer ? Ils font leur job non ? Mais là, plus on parle et plus Luna est en danger alors va faire ta bonne action du jour et sauve-là !

    Perdant la manche, Alexis sortit en courant de la salle d'interrogatoire. Calmement, Heaven se leva, plissa sa jupe haute couture, se retourna vers les trois agents :

    Heaven > Et bien, je ne vous félicite pas messieurs.

    Sans un regard en arrière, elle regagna le couloirs où l'attendait Alexis et Luna. La petite se jetta dans les bras de sa mère :

    Luna > Mamaaaan ! Ils m'ont dit qu'il te ferrait du mal si je disais pas comment je faisais à me rendre invisible !
    Heaven > Ne t'inquiète pas ma chérie, je vais très bien ! Papa est venue me sauver...

    Ton ironique bien entendu. Ce qu'elle s'en voulait d'avoir été aussi stupide. Comment n'avait-elle pas put comprendre ? Oui, comment ? Elle releva la tête vers Alexis :

    Heaven > Il faut qu'on parle ! Quitte tes petits chiens de la SWAT !

    ***


    Luna était plongé dans les bras de morphée depuis bien longtemps quand Alexis et Heaven finirent de se disputer. Les valises étaient prêtes. Alexis n'entendrait jamais plus parler d'Heaven et de Luna. Mais au moment de sortir, l'enfant et les bagages sous le bras, un mur d'ombre opaque lui barra la route. Alexis s'avançait calmement vers elle.

    Heaven > Laisse-nous partir Alexis. Je t'avais prévenue ! Je ne donne ma confiance qu'une fois et après ce que nous venons de subir je ne pourrais pas rester, même en le voulant.Alexis > Mais moi je veux que vous restez... Vous êtes ma famille et je ferais tout pour vous protéger. Crois-moi, j'ai besoin d'une seconde chance. Et si tu veux pas me la donner de ton plein grès, je serais contraint de la prendre par la force, je suis désolé Heaven.

    Les ombres autour d'elles devenait de plus en plus opaque et en quelques secondes, des liens vinrent la ligotter. Un homme s'avança alors vers la petite endormie et sa maman. Il posa sa main sur le front d'Heaven et les dernières paroles qu'Heaven entendirent furent celles d'Alexis.

    Alexis > Supprimez-moi cet incident de son esprit !

    Heaven s'effondra alors. Kane remit Luna dans son lit, rangea les valises et enfin porta Heaven jusqu'à la chambre. En douceur, il la déposa, l'embrassa tendrement, remit une mèche blonde derrière son oreille et murmura :

    Alexis > Je suis désolé d'en arriver là, mais je ferais tout pour garder ma famille et en sécurité. Il ne vous arrivera jamais rien tant que je suis là. A présent que je sais comment tu réagirais, il ne faut surtout pas que ça recommence. Je ne veux plus te trouver dans l'état dans lequel je t'ai trouvé, ni celui de Luna. Vous êtes en sécuritée, crois-moi.



    En conclusion :

    Aujourd'hui, Heaven a redonné une chance à son compagnon sans même, le savoir. Le souvenir perturbant de sa rencontre avec la SWAT a été supprimé de son esprit et il n'en reste plus rien. Alexis continue de faire ce qui lui semble juste, en droguant tous les matins celle qu'il aime afin qu'elle ne puisse pas comprendre ce qu'il fait réellement... Quant à la petite Luna, certaines choses restent, d'autres s'en vont... Pourquoi Alexis fait-il tout cela ? Veut-il réellement protéger sa famille ou simplement jouïr de belles choses tout en percutant les gens comme lui ? Une chose est sûre, Heav' ne sait toujours pas ce qui se trame à l'heure qu'il est...


Dernière édition par Heaven Cook le Dim 12 Avr - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kerry Tomas
|The Time To Join This Fight Is Now|
avatar

Nombre de messages : 56
Age : 32
Localisation : Back to New-York
Date d'inscription : 29/10/2008

Feuille de personnage
Age: 29
Pouvoir:
Travail: Professeur de journalisme

MessageSujet: Re: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   Dim 12 Avr - 16:32

Bon cette fois c'est la bonne ^^
Je te valide Very Happy Bienvenue cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://continuum.forum-actif.net
Heaven Cook
The devil wears prada... What about me ? REC's of Runway,that's all...
avatar

Nombre de messages : 52
Age : 25
Emploi/loisirs : Redactrice en chef de Runway Amérique
Date d'inscription : 18/03/2009

Feuille de personnage
Age: 28 ans
Pouvoir:
Travail: Redactrice en chef du plus grande magasine de mode du monde : Runway

MessageSujet: Re: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   Dim 12 Avr - 16:40

Merci beaucoup ! =)



Récapitulatif des musiques :

Je tiens à préciser que toutes les musiques joués ici, sont les musiques que Heaven joue au moment où elle pense. Celle d'Amelie Poulain et de l'enterrement sont inventé par Heaven IRP.


Prélude :






Pensée du 10 Avril 1990 :





Pensée du 25 Décembre 1992 :





Pensée du 31 Décembre 2002:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Spleen au Paradis... Eleonor Heaven Cook. [ 95% ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COOK ET JIMMY REUNIS AU PARADIS (PAPYS WESTIE ET EPAGNEUL)
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» Stairway to Heaven
» Le portail vers le paradis . Le début de la tragédie.
» We are lost somewhere between Heaven and Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes - Continuum :: Hors Jeu :: Inscriptions :: Fiches Validées-
Sauter vers: