Hunting is Coming
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Get out alive [Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sky Bane
.:Would you mind if I kill you:.
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 32
Date d'inscription : 03/12/2008

Feuille de personnage
Age: 29 ans
Pouvoir:
Travail: Profileure pour le Gouvernement

MessageSujet: Get out alive [Terminé]   Lun 16 Mar - 23:16

"No time for goodbye he said
As he faded away
Don't put your life in someone's hands
They're bound to steal it away
Don't hide your mistakes
'Cause they'll find you, burn you
Then he said"


Sky était assise dans son bureau du gouvernement. Depuis les évènements qui s'étaient produit deux jours auparavent, un intérogatoire des plus mouvementé, l'agent Bane faisait tout en son pouvoir pour ne pas croiser Alexis Kane. Même si tous les participants de l'intérogatoire s'en étaient sortis plus ou moins indemne, la jeune femme avait très peur des répercussions. C'est pourquoi, enfermée dans son bureau, elle feuilletait les dossiers qu'avait montés l'ancien profileur. Elle tentait de trouver quelque chose qu'il n'avait pas vu. En faisait un bon coup, en se rendant ainsi indispensable, on ne la tuerait pas.

Les dossier de l'agent Riddle, l'ancien profileur, étaient à ce point déficient en objectivité qu'ils en étaient désagréable à lire. Néanmoins, la brune faisait un effort pour comprendre chacun des profils qu'elle lisait. Elle ouvrit le dossier des affaires non-résolues. Elle tomba, par hasard, sur un profil très interessant. C'était celui d'Alexis Kane. Sourire en coin, elle le pris et le rengea dans un tiroir de son bureau qu'elle gardait sous clé. Elle continua à fouiller. Elle prit un autre document qu'elle parcourru des yeux. C'était le profil d'un certain Gabriel Gray, homme qu'elle ne connaissait pas. Le papier fit quelque peu sourciller Sky. Plusieurs éléments manquaient au rapport. Il y avait beaucoup d'incohérences. Ses doigts fins glissèrent sur la photo qui était retenue au document par une trombone. Soudainement, regardant la photo un peu floue, elle figea.

"Non... Impossible..."

L'agent Bane détacha la photo et la numérisa dans son ordinateur. Elle ouvrit un programme spécialisé réservé aux agents du gouvernement. Le programme analysa la photo en plusieurs points précis. Un message apparuà l'écran. "Analyzing..." La jeune femme attendit avec impatience le résultat de l'analyse. Une série de photo défilait à toute vitesse sur l'écran plat de l'ordinateur. Puis, une photo apparu pour ne plus disparaitre. "65% look-alike".

"Bingo..."

La profileure se leva d'un bon. Elle le tenait enfin. Avec ça, plus personne ne douterait d'elle. Elle l'avait retrouvé celui qu'on recherchait tant. Sylar... Sky attrappa son téléphone, fébrile,, et appela l'agent Brown, chef de la SWAT.

"Agent Brown."

"Sky Bane à l'appareil. Regroupez la SWAT, j'ai un gros morceau pour vous. Je sais où se trouve Sylar."

"Sylar? Mademoiselle Bane, c'est impossible, il est disparu."

"Pas disparu Agent Brown. Déguisé... Regroupez vos troupe, j'arrive pour tout vous expliquer."

"Bien Mademoiselle Bane."

L'agent Brown envoya un signal radio à ses troupes.

"Chef à toutes les unité. Nous avons repéré Sylar. Je répète, nous avons repéré Sylar. Toutes les unités au QG. L'attaque sera lancé dans 45 minutes. 10-4"

Sky Bane sortit de son bureau avec le profil de Gray ainsi qu'une carte du Texas. Elle se dirigea d'un pas assuré vers les quartiers de la SWAT. Une fois arrivé là, des hommes en uniforme et armé jusqu'au dents l'attendait dans un silence de mort. L'agent Brown l'accueillit et l'invita à prendre la parole. La jeune femme expliqua aux agents où se trouvait Gabriel Gray alias Sylar. Elle leur fit un lecture rapide du profile du serial killer. Un des agent prit la parole, lui demandant s'ils devaient utiliser le sérum contre lui. Sky regarda l'agent Brown. Celui-ci prit la liberté de répondre.

"Depuis des années, tous ceux qui ont voulu le capturer ont terminé avec le crane ouvert. Nous ne feront pas la même erreur. Descendez-le. Pas de sérum, de vraies balles."
***


Sky, voulant superviser elle-même les opération, resta avec l'agent Brown. L'escouade tactique de la SWAT était posté dans un périmètre de sécurité, au cas où Gray voudrait s'enfuir. Toutes les équipes étaient en place. Mais il fallait attendre. L'assaut avait été programmée pour 14h35 précise. S'il n'attaquaient pas tous en même temps, c'était fouttu. L'agent Bane regardant sa montre, 14h28. Une légère peur s'était emparée d'elle mais elle se contenait. Elle ne pouvait pas échouer.

[Quentin, je l'ai laissé un jeu de 45 minute pour te rendre chez Gabriel.]


Dernière édition par Sky Bane le Ven 8 Mai - 5:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Delcar

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 27
Localisation : Un peu partout
Emploi/loisirs : Informatique
Date d'inscription : 20/02/2009

Feuille de personnage
Age: 31 ans
Pouvoir:
Travail: Informaticien

MessageSujet: Re: Get out alive [Terminé]   Mer 18 Mar - 20:49


Independence limited
Freedom of choice
Choice is made for you, my friend
Freedom of speech
Speech is words that they will bend
Freedom with their exception




Maintenant qu'il était revenu à New York et de nouveau au cœur de l'action, Quentin se devait de reprendre ses activités. Et cela avait commencé par l'achat de matériel informatique très performant. Il avait lui même tout paramétré afin de pouvoir espionner plus efficacement le gouvernement. Il se connecta d'une manière très complexe au différents terminaux gouvernementaux. Seul, il savait qu'il ne pouvait trouver ce qu'il cherchait, il avait donc mit en parallèle différentes logiciels qui se chargeaient de scanner les fichiers du gouvernement, section par section, sans se gêner. Il savait que ça pouvait prendre du temps. Mais Il cherchait un nom. Un seul, car il savait que cela lui permettrait de trouver le département concerné. Seul un département pouvait avoir un dossier sur Sylar, le département qui chassait les heroes. Celui qu'il voulait espionner.


Les recherches demeurèrent infructueuses pendant plusieurs jours. Quentin fulminait dans son coin, le gouvernement avait bien caché son projet. Mais il en fallait plus, beaucoup plus, pour l'arrêter.Pendant que son matériel se chargeait de la recherche, il parlait avec Ethan et Coralie de ce qu'ils avaient réussit à faire ces dernières semaines. Il prenait des nouvelles des amis qu'il n'avait pas vu depuis longtemps. Des actions qu'ils avaient entreprises ... Il prit également des nouvelles des enfants d'Ethan, passa un peu de temps avec eux, ainsi qu'avec sa soeur, Kerry et Ethan.

3 jours furent nécessaires pour trouver les banques de données recherchées. Quentin passa dès lors tout son temps à trifouiller, à se connecter, à regarder attentivement chaque chose. La tâche était d'autant plus difficile qu'il se déplaçait toujours. Pour ça il avait acheté un gros van et il branchait son matériel sur un groupe électrogène. IL trouva rapidement une chose intéressante. Les numéros des téléphones des principaux "chasseurs", les fréquences radios des escouades du SWAT chargées d'intervenir pour capturer ou tuer les Heroes. Alors qu'il était de retour dans le Sud du pays, il intercepta un message d'une grande importance. IL localisa l'appel en provenance du Texas, il y était ça tombait bien. C'est son contenu qui était le plus intéressant. Surtout qu'il s'agissait d'une conversation entre le chef des SWAT et une des agents les plus perspicace :



"Agent Brown."

"Sky Bane à l'appareil. Regroupez la SWAT, j'ai un gros morceau pour vous. Je sais où se trouve Sylar."

"Sylar? Mademoiselle Bane, c'est impossible, il est disparu."

"Pas disparu Agent Brown. Déguisé... Regroupez vos troupe, j'arrive pour tout vous expliquer."

"Bien Mademoiselle Bane."


Ainsi, ils allaient s'attaquer à Sylar dès que possible. Quentin se demanda longuement s'il devait intervenir. Puis il se souvint que Gabriel avait un fils maintenant, qu'il n'était plus le monstre qu'il avait été. Il se décida alors à partir pour le prévenir. Mais il ne savait pas encore où il pouvait le trouver. IL chercha longuement. L'appel venait du QG texan, près d'Odessa. Sylar devait donc être là bas. Puis il intercepta un message radio venant du poste du patron des SWAT :


"Chef à toutes les unité. Nous avons repéré Sylar. Je répète, nous avons repéré Sylar. Toutes les unités au QG. L'attaque sera lancé dans 45 minutes. 10-4"


" Merde", jura Quentin en frappant le tableau de bord. " Faut que je trouve sa baraque très vite."

[i]IL se remit alors à pianoter sur ses ordinateurs. Frénétiquement. Enfin il trouva ce qui semblait être L'INDICE. Il savait où le trouver. Il se remit alors au volant et écrasa l'accélérateur. Roulant à très vive allure vers la demeure de l'ex Sérial Killer. IL n'avait plus que dix minutes devant lui pour prévenir Sylar lorsqu'il arriva dans sa rue. IL freina brusquement devant la maison et sortit précipitamment du véhicule. Il frappa violemment à la porte en criant



"Gabriel dépêches toi d'ouvrir, on a très peu de temps. C'est Quentin Delcar ! Je dois te prévenir de quelque chose de vital. Magne toi !"

Au bout de longues minutes, la porte s'ouvrit brutalement Et Quentin entra sans ménagement.


" Ils viennent " Souffla t il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylar
It's only after we've lost everything that we're free to do anything
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 31/10/2008

Feuille de personnage
Age: Environ 35 ans
Pouvoir:
Travail: Serial Killer

MessageSujet: Re: Get out alive [Terminé]   Sam 21 Mar - 22:49

Gabriel était dans son salon avec son jeune fils Noah, ils s'attelaient tous les deux à une activité artistique. On peut dire que ça avait beaucoup de succès, malgré le fait qu'il y avait plus de peinture sur les deux artistes que sur la toile qui leur servait de terrain d'expression. Le jeune père aida son garçon a tenir et manier son pinceau avec plus ou moins d'aisance, mais c'était Noah qui faisait le choix des formes. Gabriel s'absenta ensuite quelques minutes, laissant à Noah le bon soin de finir seul son œuvre. Il alla s'isoler dans la salle de bain, et se regarda dans la glace. Il était pâle, il n'allait pas bien, il le sentait, quelque chose de grave arrivait. Avec toutes les toiles qu'il avait peint sur le futur, il savait qu'il ne pouvait qu'envisager le pire pour sa petite famille, et chaque tentative désespérée pour empêcher les peintures de se réaliser ne faisait que leur donner raison. Une fois que les toiles étaient peintes, les dés étaient jetés, le destin était scellé. Il n'y avait aucun échappatoire, aucune issue de secours, seulement la fatalité d'un futur sombre aux heures tragiques. Il se passa un peu d'eau sur le visage. Se relevant, le visage trempé, il utilisait son pouvoir d'illusion pour alterner entre les deux visages qu'il avait coutume d'arborer. Gabriel Gray ... Sylar ... Qui était-il vraiment ? Pourrait-il contenir cette envie de ressurgir, de tuer à nouveau ? A nouveau les toiles apportaient une réponse très peu réconfortante ...

Il sortit de la salle de bain et revint dans le salon, où il tomba nez à nez avec une toile très bien peinte, mais qu'il n'avait jamais vu avant, et dont il n'était pas l'auteur. Il regarda son fils, et croisa un regard blanchâtre qu'il connaissait bien ... Ça y 'est ... Ça devait arriver ... Ses pouvoirs se manifestaient. Il regarda la peinture en s'approchant lentement de Noah, et il vit deux mains pleines de peinture rouge au dessus d'un petit garçon. Il ne peignait pas vraiment l'avenir ... Ceci c'était déjà produit. Il s'agenouilla face à Noah, et fixa son regard blanc, lequel disparu progressivement.


- P ... Papa ?? Qu'est-ce qui s'est passé ?

" Et bien Noah ... Tu sais que Papa est magicien, qu'il peut changer de déguisement quand il le veut ? "

- Oui, mais c'est notre secret, faut pas le dire.

" Exactement. Et bien si je te disais que toi aussi tu es magicien ? Et que tu viens de réaliser ton premier tour de magie ? "

- Ah bon ???? Mais j'ai fait quoi ???

Gabriel montra du doigt la peinture vraiment impressionnante de détails et de beauté, une vraie œuvre d'art pour un si jeune garçon.

- C'est moi que j'ai dessiné ça ???

Gabriel acquiesça, quand soudain un bruit sourd se fit entendre, comme si quelqu'un frappait violemment contre la porte d'entrée. Grâce à son ouïe surdéveloppée, le jeune père entendit l'homme à l'origine de ce boucan dire:

" Gabriel dépêches toi d'ouvrir, on a très peu de temps. C'est Quentin Delcar ! Je dois te prévenir de quelque chose de vital. Magne toi ! "


" Tu restes là et tu ne bouges pas Noah. "

Dit-il d'un ton qui se voulait peu rassurant, avant de se diriger vers la porte d'entrée. Il ouvrit la porte et se la prit limite en pleine figure quand Quentin força le passage pour entrer. Quentin souffla juste un bref

" Ils arrivent "

Gabriel sentit son sang ne faire qu'un tour.

" Comment m'ont-ils trouver ??? C'est toi qui les a amener jusqu'ici ???? "

Il n'avait pas pris son apparence de père modèle, il était resté le vrai Gabriel Gray. Il bouscula Quentin pour revenir dans le salon.


" Noah monte dans ta chambre et prend ton petit sac rouge, on s'en va. "

- Le sac rouge d'urgence ??

" Oui, dépêche toi bonhomme on doit partir très très vite "

Il regarda Noah monter les escaliers aussi vite qu'il pouvait, alors que lui se retourna vers Quentin.


" Comment tu es arrivé jusqu'ici ?? Qui t'as donné mon adresse ?? "

Mais déjà il entendait les sirènes arriver au loin, et les premières voitures se garer devant la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sky Bane
.:Would you mind if I kill you:.
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 32
Date d'inscription : 03/12/2008

Feuille de personnage
Age: 29 ans
Pouvoir:
Travail: Profileure pour le Gouvernement

MessageSujet: Re: Get out alive [Terminé]   Lun 23 Mar - 23:21

"H moins 5 minutes..."

La voix de l'agent Brown résonnait dans les oreilles de Sky. La tension était palpable. On en voyait la forme. La jeune femme sentait monter en elle le stress. Et s'ils n'y arrivaient pas. Impossible, une complète unité de la SWAT se trouvait autour de la maison. C'était sans compter les autres unités qui tenaient le périmètre. Tout était calculé. Ils ne pouvaient pas échouer. C'est alors qu'à seulement quatre minutes de l'attaque, un imprévu se présenta sous la forme d'un homme semblant pressé. L'homme arriva en catastrophe et frappa violement à la porte du sujet. L'agent Bane émit un rire nerveux. La porte s'ouvrit, surement Sylar. L'inconnu entra et ferma la porte aussitôt.

"C'est probablement un voisin qui vient lui emprunter du sucre."

"Doit-on attendre qu'il soit reparti?"

"Non! On attaque quand même. Voici mes nouvelles instructions. Vous entrez et vous descendez Sylar. Ne tirez pas sur le nouvel arrivant. Jusqu'à nouvel ordre, il est inoffensif. Peut-être qu'il ne connait même pas le niveau élevé de dangerosité de son camarade. Il sera surement sous le choc en nous voyant arriver. S'il tente de fuir, capturez-le. Je me chargerai de lui faire comprendre nos agissement plus tard. S'il essaie de protéger le sujet, tuez-le. Une vie ne vaut pas toutes celles que ce meurtrier a prises."

H moins une minute. Sky attrapa son pistolet 8mm. Elle n'étais pas tireur d'élite mais elle savait tout de même toucher une cible si elle se trouvait à proximité. La pression montait et elle ne pouvait détacher ses yeux d'océan de sa montre. Elle regardait les secondes qui passaient si lentement que la pauvre avait peur que le temps ne s'arrête définitivement. Elle avait peur. Craignait-elle la mort qui l'attendrait peut-être derrière la porte close de la maison? Elle ne redoutait pas autant la Faucheuse que l'erreur qui l'accompagnerait. Dans le bain de foule que lui offrait la panoplie d'homme de la SWAT, la jeune femme doutait beaucoup de trépasser. Certains agents se feraient probablement tuer, mais elle, elle avait confiance. Elle vivrait. Mais comment vivre après une erreur. Comment vivre si l'on tente de plus grand coup de l'histoire de l'évolution et que l'on échoue. Elle ne devait pas penser à cela.

Les secondes passaient encore jusqu'à ce que tourne la minute cruciale. C'était le moment, l'heure décisive où l'erreur n'Avait pas sa place. L'agent Brown, qui était accroupi depuis leur arrivée se leva d'un bon, immité par l'agent Bane. Les hommes de la SWAT eurent vite fait d'encercler la maison de Gray. D'un coup de pied l'agent Brown défonça la porte. Une nuée d'agent de la SWAT entra dans la maison. Sky entra à son tour et se mit à tirer en direction de Gray. Elle n'entendait plus que le bruit assourdissant des balles qui vollaient partout dans la pièce. Une dizaines d'homme, un général, une femme, douze fusils en tout genre et une seule et unique cible. La brune ne porta pas attention à l'inconnu probablement terrorisé. Elle tirait sur Sylar et tirait encore. Elle voulait le voir tomber au sol. Elle voulait le voir baigner dans son sang. Non pas qu'elle appréciait ce genre de spectacle mais elle ne saurait qu'à ce moment de grâce qu'elle avait réussi.

[Désolé pour le post court. Je vais me reprendre au prochain c'est promis... À vous les studios!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylar
It's only after we've lost everything that we're free to do anything
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 31/10/2008

Feuille de personnage
Age: Environ 35 ans
Pouvoir:
Travail: Serial Killer

MessageSujet: Re: Get out alive [Terminé]   Mar 24 Mar - 0:33

[On échange exceptionnellement notre tour de post avec Quentin !]



Noah redescendit du premier étage, il avait enfilé un jean bleue et un pull blanc qu'il avait d'ailleurs mis à l'envers. Il portait son sac rouge fièrement, et s'approchait en courant de son papa. Gabriel sentit son ouïe surdéveloppée se réveiller à nouveau, pour lui indiquer des bruis de pas, partout autour de la maison. C'était déjà trop tard, ils étaient là, et bien organisés, c'était lui qu'ils venaient abattre. Il saisit Noah et se mit à courir vers la pièce voisine où ils pourraient s'échapper par la fenêtre, derrière lui il entendit la porte d'entrée se faire enfoncer violemment. La fenêtre salvatrice face à lui laissa bientôt place à un agent du SWAT qui tira à travers le verre. Les coups de feu vinrent de tous les côtés, des dizaines et des dizaines de coups de feu. Ils n'avaient même pas attendu d'être sur qu'il s'agissait bien de la cible, ils avaient juste tiré. Gabriel était au sol, couché parmi plusieurs centaines de douilles. Il ouvrit les yeux, et vit devant lui ses lunettes qui étaient tombées durant sa chute. Sa vue s'ajusta d'elle même grâce à la régénération cellulaire. Il leva ses mains, elles étaient pleines de sang, et ce n'était pas le sien ... Lorsqu'il écarta ses mains, il le vit ... Le corps de son fils, criblé de balles, déchiqueté comme un animal. C'était un coup d'épée qu'on lui portait en plein cœur, il rampa péniblement alors que les agents du SWAT formèrent un cercle autour de lui. Il s'agenouilla à côté de son fils dont il ramassa le cœur, sentant un flot de larmes lui couler le long des joues. Partout autour de lui, des battements de cœur qui s'accéléraient, des pensées du genre "Merde qu'est-ce qu'on a fait" ou encore "C'était pas prévu ça, tu parles d'une bavure". Il posa sa tête contre le torse de son fils, et y fit couler ses dernières larmes.

Il restait parfaitement silencieux, mais sa respiration devenait de plus en plus espacées, de plus en plus forte, comme s'il aspirait un air en particulier, ou qu'il cherchait justement une bouffée d'air frais. Les chaînes qui maintenaient Sylar en état de léthargie venaient d'être abattues sous ses yeux par des humains. Il avait pensé pouvoir vivre parmi eux, mais son discours fait il y a quelques années prenaient là tout son sens ... Ils ne pouvaient pas l'oublier, ils en avaient peur, ils devaient l'abattre. L'apparence de Gabriel changea, son pull de sport blanc se changea en une chemise noire, sa coupe de cheveux se recoiffa d'elle même, son jean bleu devint noir, et toutes ses plaies avaient cicatrisées. Les agents du SWAT commencèrent à recharger, alors qu'il se releva ... Mais qui IL ? Le serial killer, le collectionneur de pouvoir ... Sylar. Gabriel Gray venait de mourir pour la dernière fois, plus rien ne pouvait désormais arrêter cet homme à qui on venait de briser le cœur à jamais, et avec lui toute chance de mener une vie paisible et calme. Les agents avaient fini de recharger mais toutes leurs armes leurs échappèrent des mains pour aller s'envoler par la fenêtre. Il prit alors la parole, avec cette voix, qui le prenait autrefois quand il utilisait ses pouvoirs, et qui depuis qu'il en avait accumulé tant ne le quittait même plus:



" Vous avez fait le choix de m'empêcher de me ranger, de vivre une vie normale, loin de mon passé, loin de vous. Il est temps maintenant que vous en subissiez les conséquences. "

Ses larmes séchées qui parsemaient encore ses joues se séchèrent en une douce fumée. Sa main devint progressivement incandescente, il la sentait redevenir, cette soif, cette force, cette perte de contrôle. Mais pourquoi donc avait-il encore besoin de se contrôler ? Il happa par télékinésie le premier membre du SWAT, tous en immobilisant toutes les autres personnes présentes. Il posa sa main le visage du policier, et la lui carbonisa en arborant un sourire sadique, meurtrier. Il se délectait des hurlements du malheureux, et de la mine apeurée qu'arborait tous ses confrères face au destin qui les attendait. Il laissa tomber le corps de l'homme qui n'était même pas encore mort, mais que la douleur finirait par achever. Ses yeux avaient fondus, sa bouche s'était cautérisée, il ne pouvait même plus parler. Son nez était carbonisé et la respiration se faisait tout aussi difficilement que douloureusement. Il happa le second membre du SWAT, il voulait que tout le monde regarde, il voulait que Quentin et la femme qui les avait accompagné voient ce qu'il était désormais, ce qu'il avait toujours été et qui revenait maintenant à la vie plus déchaîné que jamais. Il lui attrapa la tête avec la super force la lui tourna deux fois, avant de laisser son cadavre tomber sur l'autre, qui poussa un murmure qui aurait été un cri s'il avait pu ouvrir la bouche. Mais elle était belle et bien fermée par les brûlures. Il finit par agoniser. A ce rythme là, le manège allait durer plus d'une heure, et déjà Sylar s'impatientait. Il prit une profonde inspiration avec laquelle il aspira toute l'énergie vitale de tous les membres du SWAT présents. Il les vida comme des piles, et les jeta après usage. Là il était requinqué, au maximum de sa puissance, Sylar était de retour, et il était fou de rage. Il marcha vers la femme qu'il libéra de la télékinésie, tout comme Quentin. Cette dernière sembla regarder de trop près son arme, c'est pourquoi le serial killer prit soin de l'éloigner tout de suite avec ses pouvoirs.

" Je crois que cela ne vous sera d'aucune utilité. Alors, c'est à vous que je dois ça ? "

Il tourna la tête vers Quentin.

" Ne te sauve pas en courant, je n'ai pas encore ton pouvoir je crois. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Delcar

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 27
Localisation : Un peu partout
Emploi/loisirs : Informatique
Date d'inscription : 20/02/2009

Feuille de personnage
Age: 31 ans
Pouvoir:
Travail: Informaticien

MessageSujet: Re: Get out alive [Terminé]   Jeu 26 Mar - 21:09

Gabriel apparut sous sa véritable apparence, ce à quoi Quentin ne s'attendait pas du tout étant donné que le sérial-killeur devait rester discret. Le choc passé, le choc mental de l'apparence de Sylar, et celui de la rencontre avec la porte et Sylar derrière, il regarda attentivement la pièce. Celle ci était comme celle de toute maison américaine typique, un escalier menant à l'étage et un tapis, des petits meubles et un porte clef qui tomba lors du choc avec la porte. l'homme contrôlant le titane regarda celui qui par le passé était devenu l'homme le plus puissant de la planète, le plus dangereux, le plus craint par tous. L'insaisissable. Il était habillé comme monsieur tout le monde, ses traits devaient sans doute être détendus mais ne l'étaient plus du tout maintenant. Il ne s'était pas attendu apparemment à voir un heroes débarquer en tambourinant contre sa porte, car même s'il ne se souvenait pas forcément de lui, il ne pouvait pas ne pas le savoir à cause de son pouvoir. IL avait très vite réagit à l'intrusion de l'homme et de ses informations :


" Comment m'ont-ils trouver ??? C'est toi qui les a amener jusqu'ici ???? " "


Sa voix n'avait absolument plus rien d'amical, mais la colère qui vibrait à travers cette menace voilée ne fit pas peur à Quentin, il en avait vu d'autres, même si ce n'était pas quelqu'un d'ordinaire, c'était le meurtrier le plus sadique, le plus puissant existant sur cette planète. Toutefois cela ne l'inquiétait pas, il n'était pas là pour se battre, pas contre lui en tout cas. Il était là pour le prévenir et l'aider à se protéger des SWAT. Il ne se laissa donc pas démonter et lui répondit sur un ton toujours aussi pressant :


" Me prend pas de haut Gabriel, ça ne t'avancera à rien ! Je ne sais pas comment ils t'ont trouvé en tout cas je t'ai trouvé en traçant leurs appels et en utilisant ma logique. J'espionnais les principaux agents du gouvernement quand j'ai capté un message d'un d'eux qui disait qu'il t'avait trouvé. Je n'ai pas pris de risques et j'ai tracé l'appel, j'étais pas très loin alors je suis venu t'avertir en personne. Et te donner un coup de main si tu le souhaites...


Sylar ne répondit rien et se retourna, bousculant Quentin il passa dans la pièce d'à côté, appelant son fils, suivit de près par son informateur. Son garçon s'appelait Noah, un tout petit garçon qui rappela les enfants d'Ethan et la petite fille de Kerry à Quentin. Ces enfants qui développeraient sans doute des pouvoirs eux aussi auront ils leur place dans ce monde qui n'acceptaient pas leurs parents ? Réussiraient ils à rester en vie, en liberté plus facilement que leurs ainés ; appliqueront ils mieux qu'eux le vieil adage "pour vivre heureux vivons cachés " ? L'homme secoua la tête pour évacuer ces pensées qui n'avaient pas leurs places en de telles circonstances. Quoin qu'il en soit, Gabriel demanda à Noah d'aller chercher son sac, il lui annonça qu'ils partaient. C'était sans doute possible la meilleure décision qu'il pouvait prendre. Il se retourna alors vers Quentin et lui demanda :


" Comment tu es arrivé jusqu'ici ?? Qui t'as donné mon adresse ?? "

" Je te l'ai déjà dit : grâce au traçage de leur appel et à la logique. Tu ne pouvais être que là, je connais une partie de ton passé, c'était le seul endroit où tu pouvais te trouver à Odessa."


Il s'arrêta, le gamin était redescendu, et Sylar était tendu comme un arc bandé. Alors Quentin fit plus attention à son environnement. Alors il entendit ce qui venait de faire changer Sylar d'attitude.

" Merde "
jura-t-il tout haut puis il se reprit et comme Gabriel se mit à courir en commençant à activer son pouvoir. La porte sauta d'un seul coup derrière lui, envoyant à travers la pièce des éclats de bois, les coups de feux commencèrent à retentir, suivit des bruits de verres éclatant et tombant au sol. Les balles ricochaient, se plantaient dans les murs, déchiquetaient l'escalier en bois. Il était clair qu'ils ne pourraient pas fuir aussi facilement. Quentin s'arrêta alors, à l'instant même Sylar entrait dans une pièce à côté et jurait violemment. Les hommes chargèrent Quentin de tous les côtés mais furent brusquement rejetés en arrière, frappés violemment par une barre de titane sortie du mur. Alors qu'ils allaient se relever le plafond s'effondra sous la masse de titane que Quentin avait créée à l'étage, ensevelissant les assaillants arrivant de devant. Les autres continuaient de lui tirer dessus mais cela restait inefficace, les balles ricochaient et venaient frapper au hasard les poutres, les murs et même une fois un des hommes. Quelques secondes suffirent à Quentin pour qu'il se débarrasse des quatre autres agents présents. Il rejoignit alors Sylar dans la pièce et le trouva effondré, le sang contre le mur, le liquide sur le sol parlaient d'eux mêmes. Le liquide rouge s'écoulait sous le corps de Sylar, Noah était invisible. Gabriel immobile, son corps parfois agité de soubresaut se calma lentement, il entendit sa respiration, comme dans un cauchemar irréel où le temps coule lentement, où l'on a le temps de tout voir. Les agents présents dans la pièce se retournèrent, et Quentin remarqua une femme, l'agent Bane sans aucun doute possible vu son armement.


" Agent Bane, je craint que vous n'ayez commit la plus grave erreur de votre existence" souffla-t-il en regardant la jeune femme. Son regard revint rapidement à Sylar qui se relevait. Une lueur de folie, celle qui habitait constamment les yeux de celui qu'on appelait Sylar, venait d'apparaitre dans son regard. Les ennuis allaient commencer ... Gabriel-Sylar posa lentement son enfant au sol, l'illusion qu'il avait formé se dissipa, sa main s'enflamma. Les armes volèrent à travers la pièce tandis que les blessures du sérial killeur se refermaient et il s'exprima d'une voix sadique, sèche, dénuée de toute émotions exceptée la haine pour ceux qui venaient de supprimer la seule personne l'empêchant de resombrer dans la folie.


" Vous avez fait le choix de m'empêcher de me ranger, de vivre une vie normale, loin de mon passé, loin de vous. Il est temps maintenant que vous en subissiez les conséquences. "

Dès lors tout s'enchaina, il tua brutalement les agents sous les yeux de Quentin et de l'agent Bane, totalement incapable de bouger, paralysés par télékynésie. Il s'approcha finalement de l'agent Bane qui voulut lui tirer dessus, mais son arme lui échappa des mains. Quentin sentit qu'il pouvait bouger à nouveau, comme l'agent Bane sans doute, mais celle ci restait immobile, les yeux braquées vers Sylar. Celui ci se retourna brièvement, la lueur sadique toujours aussi brillante si ce n'était pas encore plus.


" Ne te sauve pas en courant, je n'ai pas encore ton pouvoir je crois. "

" Gabriel ne fait pas ça ! Je suis venu t'aider pas te servir de cadavre ! Tout ce que tu désires maintenant c'est te venger de ceux qui ont tué Noah n'est ce pas ? "
Quentin n'attendit pas sa réponse et continua " La vengeance est un plat qui se mange froid non ? Fais leur connaitre la peur que ressentent tous ceux qui sont comme nous, traqués ! Laisses la partir, empêches la juste de te suivre. Tu auras tout le temps d'inventer toutes sortes de tortures et de manières de la garder en vie pour lui faire endurer cette souffrance que tu ressens à l'instant. Tu peux contrôler cette soif de pouvoir qui coule en toi et qui te brûle, comme une lave qui te consumerait de l'intérieur, tu as déjà réussit à te contrôler pendant des années. Fais le en souvenir de Noah. Rejoins notre groupe anti-gouvernemental ou aides nous et nous t'aiderons à te venger, nous te fournirons les moyens, les occasions de le faire. Nous ne sommes pas regardant dès lors qu'il s'agit d'eux. S'il te plait arrêtes toi et allons nous en. De toute façon me prendre mon pouvoir ne te servira à rien.... "

Quentin laissa le silence s'installer, faisant comprendre que bien qu'il n'était pas pressé, ils ne devaient sans doute pas s'attarder trop longtemps. Il espérait que Sylar avait bien compris qu'il n'avait pas peur, qu'il le comprenait et qu'il était prêt à l'aider. Il attendit donc, le regardant dans les yeux.

*Si tu lis mes pensées, tu sais très bien que je dis la vérité Gabriel, tu n'es pas obligé de faire ça *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sky Bane
.:Would you mind if I kill you:.
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 32
Date d'inscription : 03/12/2008

Feuille de personnage
Age: 29 ans
Pouvoir:
Travail: Profileure pour le Gouvernement

MessageSujet: Re: Get out alive [Terminé]   Mar 31 Mar - 20:33

Tout c’était passé très vite, trop vite. Dès que l’ordre avait été lancé et que le compte à rebours avait atteint le point culminant de non-retour, Sky Bane ne se sentit plus en contrôle de rien. Le décors, les gars, les voix semblaient sortir tout droit d’un songe. Un songe, oui, mais pas un rêve. Elle se sentait prise entre le rêve et le cauchemar, au cœur d’une scène irréelle, intemporelle. Comment avait-elle pu se rendre là? Elle qui se faisait autrefois appeler Symphony, celle qui était si douce et si gentille. Quel chemin parsemé de ronces épineuses et de sombres et opaques brouillards avait-elle emprunté pour en arriver à devenir la meurtrière qu’elle était? Non, elle n’était pas fière de ce qu’elle faisait subir aux gens mais elle n’arrivait plus à sortir de cet engrenage dans lequel elle était prise. Alors que les agents de la SWAT resserrent leur étreinte autour de la maison, Sky sortit son pistolet et couru elle aussi.

Une fois à l’intérieur du domicile, les balles se mirent à siffler. L’agent Bane tira du mieux qu’elle le pu vers leur cible commune. Elle ne jeta qu’un bref coup d’œil à l’inconnu qui était entré quelques minutes plus tôt. Elle ne lui ferait rien tant qu’il ne répliquait pas. Malheureusement pour lui plus que pour elle, l’étranger commença à attaquer les agents. Des barres et des plaques de métal sortaient de partout. Alors il avait aussi un pouvoir et apparemment, il s’agissait d’une sorte de métallurgie. La jeune femme avait cessé de tirer car les hommes de la SWAT s’en sortaient très bien, mais à part quelques exceptions. Les agents qui s’en prenaient à l’inconnu semblaient en mauvaise position. Soudainement, la femme entendit un bruit sourd, comme un craquement venant du plafond. Elle cria.


« Attention! »

Sa voix douce se fit enterrer par le bruit incessant des armes à feu qui n’en finissaient plus de se décharger sur les deux hommes. Un énorme morceau du plafond se détacha et tomba sur un groupe d’agents. Le morceau était surmonté d’un bloc de métal très lourd. Alors, c’était encore lui qui avait fait cela. Les agents furent écrasés et tué en une fraction de seconde, éclaboussant la femme de leur sang. Ses vêtements étaient souillés et une finne ligne du précieux liquide de vie lui traversait le visage. Sans se nettoyer, Sky décida d’enfin reporter son attention sur l’objet de l’attaque : Sylar. Elle le vit se faire cribler de balles. Elle vit le sang. Intérieurement, elle était heureuse d’avoir réussi, mais elle avait du mal à regarder la mort en face. Certes, elle avait tué avant ce jour de grâce mais elle ne s’habituait jamais au sang. Quand elle en eut assez, elle leva une main et cria un « stop » puissant. Tous les agents de la SWAT cessèrent de tirer en même temps, formant un cercle autour du sujet.

Tout bruit avait cessé. Sky s’approcha du cercle quand une voix l’interpella. Elle se retourna vivement pour faire face à l’étranger. Il lui annonçait, d’une voix grave, qu’elle venait de commettre la pire erreur de sa vie. Tuer un innocent était une erreur regrettable, il était vrai, mais tuer Sylar n’était qu’un cadeau fait à l’humanité pour toutes les souffrances qu’elle avait endurées. À cette remarque, la jeune femme ne fit que lever un sourcil et se retourna à nouveau vers le cercle. Ce qu’elle y vit l’horrifia. Comment avait-elle pu passer outre ce détail. Quelle erreur avait-elle commise!


« Non… »

Sylar était debout, se tenant parfaitement droit. Il se régénérait. Comment avait-elle pu ne pas le savoir? Comment? Il parla, les accusant de ne pas l’avoir laisser vivre tranquillement. Le discours était fort joli mais ne rassurait en rien la pauvre agent qui voyait son heure arriver à toute vitesse. Elle était certaine que la Faucheuse se trouvait juste derrière elle, attendant patiemment que le Serial Killer aie terminé sa tâche ingrate.

Une orgie de mort débuta. L’agent Brown, le chef de la SWAT ouvrit le bal, se faisant happer par Gray. D’une main incandescente, il lui brûla le visage. La jeune femme eut un haut le cœur. Sylar prenait la vie de chacun des agents d’une main lente et minutieuse. Chaque fois, l’évoluée ne pouvait détourner son regard, se disant qu’elle aurait pu, qu’elle aurait du éviter cela. Elle était retenue de force par télékinésie. Elle aurait voulu fuir, sauver sa vie, mais elle ne pouvait pas bouger. Puis, son tour arriva. Sylar s’approcha d’elle et la libéra de son emprise. Instinctivement, elle serra ses doigts fins sur son pistolet. Une force incroyable lui arracha l’arme et l’envoya valser plus loin. Sylar ne se trouvait qu’elle quelques centimètre d’elle. Ce n’est seulement qu’à ce moment qu’elle remarqua une forme à l’endroit où l’homme s’était trouvé plus tôt, entouré d’agent. Alors qu’il lui demandait si elle était responsable de tout ça, Sky plissa les yeux pour mieux voir la forme. Un enfant…


« Oh… Non… C’est pas vrai… »

C’est là que l’agent Bane vit l’enfant sur le sol, du moins ce qu’il en restait. Gabriel Gray avait un enfant, et ils l’avaient tué. Elle n’avait jamais voulu que ça se passe de cette façon. Jamais elle n’aurait tué un pauvre être innocent, encore trop jeune pour comprendre. Quelque chose se brisa en elle. Comment avait-elle pu? Une larme coula sur sa joue, brûlant sa peau. Pouvait-elle seulement comprendre la douleur de l’homme? Elle n’avait pas d’enfants alors que connaissait-elle de l’amour inconditionnel? Rien… Mais elle n’aurait jamais été jusqu’à tuer ce pauvre petit volontairement. Elle plongea son regard baigné de larmes dans celui de Sylar.

« Je suis désolé… »

Que pouvait-elle dire de plus? Quels mots avaient le pouvoir de guérir l’âme et de détruire la peine? Elle ne les connaissaient pas mais elle connaissait un autre moyen. Libre de tous ses mouvements elle tendit sa main vers Gray. Si elle arrivait à le toucher, elle pourrait absorber sa peine et sa colère. C’était là sa seule chance de survie. D’un geste vif, elle tenta de toucher la main de l’homme.


[Voila! Sylar, à toi de voir si je réussis a toucher ta main ou non...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylar
It's only after we've lost everything that we're free to do anything
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 27
Date d'inscription : 31/10/2008

Feuille de personnage
Age: Environ 35 ans
Pouvoir:
Travail: Serial Killer

MessageSujet: Re: Get out alive [Terminé]   Lun 6 Avr - 22:42

Sylar se tenait toujours face à l'agent Bane, laquelle était maintenant libre de tous ses mouvements, tandis qu'il écoutait Quentin lui demander de ne pas le tuer, et de rejoindre la résistance contre le gouvernement. Il promettait les moyens, le soutien, les renforts: tout ce que le serial killer voulait pour venger son fils, il le lui promettait. Sylar aurait voulu au moins faire mine d'être intéressé, mais il voulait ce gros morceau que représentait le gouvernement pour lui tout seul, et là tout de suite il se sentait tellement supérieur à tout le monde qu'il se demandait bien pourquoi il aurait besoin de l'aide de qui que ce soit. Il avait tourné la tête pour écouter Quentin, et quand il revint vers Sky il la surprit en train de tendre sa main, à un centimètre à peine d'arriver à le toucher. Ce fut très rapide, elle décolla du sol et se retrouva clouée contre la porte. En la regardant il s'aperçut qu'elle avait elle aussi un pouvoir ... Quelle stupidité ... Des gens avec des pouvoirs qui traquent des gens avec des pouvoirs.

" Intéressant ... Je comprends votre pouvoir ... Vous pouvez transférer la haine, la colère, la peur, tout ce qu'il y a de négatif dans une personne. Et vous espériez que je vous serve de buffet ?? " Sylar pouffa légèrement de rire, le corps de son fils n'était pas encore froid que le voilà déjà en train de rire.

" J'aimerais savoir comment ça fonctionne exactement ... "

Il regarda Quentin, un sourire démoniaque sur les lèvres, tout en levant son doigt vers le front de l'agent Bane. Mais avant de se retourner une nouvelle fois vers elle, son regard croisa parmi les cadavres au sol celui de son fils. Et là son sourire s'effaça, la frénésie des pouvoirs retomba, et à nouveau la tristesse emplit son cœur. Quatre année de sa vie à tout faire pour être quelqu'un de bien, réduit à néant en l'espace de quelques secondes par une balle, par un petit morceau de métal. Quand Sylar réalisa qu'il pouvait ressusciter son fils s'il le souhaitait, en transférant l'énergie d'un corps vivant vers le cadavre de Noah, il se mit à réfléchir. L'agent Bane était une bonne vivante, il avait juste à transféré son énergie. Mais était-ce là ce qu'il souhaitait ? Il baissa son doigt, et reposa délicatement la jeune femme au sol, la libérant à nouveau.

" On ne change jamais. Regardez ce que j'ai fais à ces hommes, ils avaient eux aussi une famille. Je suis juste ... un monstre. "

Il fixa Sky, puis Quentin.

" Un montre puissant ... Un monstre immortel ... "

Il plongea son regard dans celui de Sky, et elle pouvait lire toute la haine qu'il avait en lui dans ses yeux.

" Vous m'avez tout pris. Je ne vous ferais pas le plaisir de vous offrir la mort, je vais au contraire vous laisser vivre, en espérant que vous souffrirez toute votre vie de cette image. "

Il marcha vers Noah, se baissa, et plongea deux doigts dans la plaie causée par sa balle. Il se releva, et prit la main de Sky, en la tâchant du sang de son fils.

" Vous avez du sang sur les mains. Maintenant si vous voulez utiliser votre pouvoir pour me prendre cette colère, cette haine que j'éprouve pour vous, allez-y. Je ne m'y opposerais pas, elle me fait souffrir bien plus qu'aucune autre douleur. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quentin Delcar

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 27
Localisation : Un peu partout
Emploi/loisirs : Informatique
Date d'inscription : 20/02/2009

Feuille de personnage
Age: 31 ans
Pouvoir:
Travail: Informaticien

MessageSujet: Re: Get out alive [Terminé]   Mer 8 Avr - 0:19

Sylar ne l'écoutait que d'une oreille, il le regardait mais c'était à peu près tout. Ou alors il était capable de faire plusieurs choses à la fois. Quentin observa les dégâts, les pauvres Bennet, ils seraient sans doute attristé de voir dans quel état était leur maison maintenant. Le sang maculait les murs et le sols, s'infiltrant dans le bois, le tâchant. Les murs étaient en grande partie détruits et le plafond était écroulé. Des bouts de cadavres apparaissaient par endroit, derniers signes de la brève mais meurtrière bataille qui venait d'avoir lieu. Au loin on pouvait déjà entendre les sirènes des ambulances, des pompiers et des policiers, s'approcher, alertées par les nombreux coups de feux et les cris qui avaient retentit, prévenus sans doute par des voisins craintifs. Cette peur que les heroes avaient d'être capturés, dénoncés, était aussi forte que celle que ressentaient les gens normaux lorsqu'ils savaient qu'à côté de chez eux, juste à côté, se trouvaient ceux qu'ils craignaient le plus.

Ils n'avaient plus beaucoup de temps devant eux, ils devaient partir rapidement. Mais Sylar n'était pas pressé visiblement. Lorsqu'il se retourna à nouveau vers l'agent du gouvernement, il exerça sur elle son pouvoir et l'expédia contre la porte. Son regard se fit fou, presque ... affamé, il comprenait qui elle était, ce qu'elle était. Quentin le savait déjà, il avait les informations sur tous les agents en tête, mais il ne pouvait plus rien faire, les pouvoirs de Sylar pouvait contrer les siens sans problèmes. S'il avait décidé de la tuer il ne pourrait pas l'en empêcher. Quentin s'attendait à ce qu'il la tue et lui prenne son pouvoir mais pas à ce qu'il la repose au sol. Alors il l'avait un peu écouter finalement .. ou il ne voulait pas redevenir le tueur avide de pouvoirs qu'il avait été par le passé, il voulait rester Gabriel Gray, en souvenir de son fils qui avait redonné goût à sa vie.
Et lorsqu'il prit la parole, sa voix était chargée de remords, de colère envers son acte inconsidéré mais cela ne dura qu'un temps. La haine reprit bientôt le dessus et sa voix se fit plus forte mais la violence n'était que verbale. Son ton était dur et son regard brûlant.


" Vous m'avez tout pris. Je ne vous ferais pas le plaisir de vous offrir la mort, je vais au contraire vous laisser vivre, en espérant que vous souffrirez toute votre vie de cette image. "

Quentin resta silencieux, attendant de voir comment allait se dérouler la suite des évènements maintenant que Sylar voyait un peu plus les choses comme lui. Ce que le serial killer fit était d'un sadisme particulièrement poussé, après la torture mentale, il s'adonnait sur Bane à la pire chose qu'il aurait pu lui faire sans la tuer. Prenant le corps sans vie de Noah, il plongea ses mains dans le sang de son fils et en mit sur l'agent. Elle avait réellement du sang sur les mains, ce n'était plus une métaphore maintenant et cela sembla l'apeurer.


*Elle n'a pas que le sang de Noah sur les mains, elle a aussi celui de tous les agents qui sont morts dans cette maison pour attraper celui qui c'était rangé. Elle est coupable de toutes ces morts plus que Sylar, c'est elle qui les a mené ici, qui a provoqué le réveil du démon. Il n'a fait que réagir. Et ce n'est sûrement pas finit.*

"Gabriel... la vengeance est bien un plat qui se mange froid. Si jamais tu désires te venger de ce gouvernement, je te filerais les adresses des vrais responsables. Les noms de ceux qui traquent les gens comme nous et qui veulent aller contre le progrès. Tiens attrapes. Si jamais tu changes d'avis, appelle le premier numéro

Alors il lança son portable à Sylar qui l'attrapa par réflexe. Puis il se dirigea vers la sortie, entendant toujours les sirènes se rapprocher. Il sortit, le temps était vraiment compté cette fois. Il se mit à courir vers son fourgon et s'y engouffra, les ambulances arrivèrent au bout de la rue alors qu'il allumait le moteur. Il avança comme si de rien n'était, quand même prêt à réagir si on lui demandait de s'arrêter. Il épousseta rapidement sa chemise pour enlever la poussières et les traces de plâtres. Il remarqua quelques tâches de sang et jura, il ne fallait surtout pas que les policiers le contrôle. Il parvint jusqu'à la sortie de la ville et prit la direction de l'aéroport le plus proche afin de revenir à New York, il devait rentrer au plus vite pour tout raconter à Ethan.

Finalement la chance était avec lui, mise à part la mort de Noha, il avait réussit à rester vivant malgré le retour de Sylar et l'assaut puissant du gouvernement et ne s'était pas fait contrôler par les policiers


[HRP = Désolé c'est très court mais j'savais pas trop quoi raconter =p]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sky Bane
.:Would you mind if I kill you:.
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 32
Date d'inscription : 03/12/2008

Feuille de personnage
Age: 29 ans
Pouvoir:
Travail: Profileure pour le Gouvernement

MessageSujet: Re: Get out alive [Terminé]   Ven 8 Mai - 5:25

Plus que quelques millimètres et ça y était. Si seulement elle avait été plus rapide. Elle aurait réussit à toucher Sylar et tout ce serait terminé là. Sky Bane se sentait plus incapable que jamais. Elle n’était même pas capable d’utiliser son pouvoir pour sauver sa propre vie. Elle était vraiment au bas de l’échelle de l’évolution. Seulement un pas devant les simples humains.

À peine s’était-elle rendu compte de son insignifiance devant le monstre qu’elle avait réveillé, que déjà celui-ci se manifesta. Avant que la brune n’arrive à poser ses doigts sur la peau de l’homme, il l’envoie valser contre le mur par la seule force de son esprit. Le choc fut solide mais la jeune femme n’avait rien de grave. C’est à ce moment que Gray remarqua quelque chose qu’elle aurait voulu pouvoir lui cacher. Il arriva, simplement en posant son regard sur elle, à décrire le don qui lui avait été octroyé. Après un bon rire sadique il s’approcha d’elle, le doigt pointé vers son front, comme il l’avait toujours fait avec ses victimes. La pauvre sentait son heure approcher. Elle ferma les yeux très fort, priant pour que la souffrance ne soit que de courte durée. Elle murmura même entre ses dents.


« Non… »

Étrangement, rien ne se produisit. L’agent Bane se risqua à ouvrir ses yeux d’azur. Quand elle posa son regard sur la cible de l’attaque, elle découvrit un homme brisé, détruit. La jeune femme eut un pincement au cœur, sachant que son patron ne permettrait pas tant de sentimentalisme. Il parla, plus pour lui-même que pour les deux autres êtres vivants de l’endroit. Il se décrivit comme un monstre. Malgré la peine qu’il ressentait et malgré la belle vie qu’il avait mené pendant quelques années, il avait raison. Il n’était qu’un monstre. On ne change jamais vraiment. Elle ne devait pas oublier toutes les victimes qu’il avait faites, même si elles datent.

La haine dans les yeux de Gabriel était tellement présente qu’elle noircissait son regard jusqu’à le rendre aussi froid que les ténèbres. Mais toute cette haine était normale. Sky venait de tuer son fils. Elle n’arrivait même pas à comprendre comme il avait pu se retenir de la dépecer jusqu’à maintenant. Sa question eu rapidement une réponse. Il ne voulait pas la tuer. Il voulait la laisser se détruire elle-même par la culpabilité de ce meurtre gratuit. Sans comprendre son propre comportement, la profileure baissa la tête. Honte… Oui, elle avait honte.

Soudain, Sylar toucha la main de la femme du bout des doigts. Quand elle baissa les yeux sur ce contact, elle fut horrifiée. Du sang sur les mains… Tant que cette phrase n’était que du figuré, elle pouvait toujours se convaincre contraire. Elle pouvait se dire qu’elle n’y était pour rien, que ce n’était pas sa faute. L’image était forte. Trop forte… Une larme coula sur sa joue. Gray lui assura que, si elle le désirait toujours, elle pouvait absorber tout ce qui lui ferait plaisir. Elle n’en fit rien.

Parallèlement, le second homme tentait de calmer Sylar. De quel côté était-il en réalité? Il lui assura qu’il pouvait avoir les noms des véritables responsables de ce massacre. Alors il ne la jugeait pas coupable. Elle tourna son regard embué de larmes vers cet homme qui ne la condamnait pas. Elle esquissa un sourire avant de poser son regard sur la porte. Elle prit bien soin d’éviter le contact des yeux de Sylar. Sans un mot, elle marcha vers la sortie. Elle fut accueillit par plusieurs policiers. Lentement et toujours sous le choc, elle sortit son badge et demanda à être raccompagné au siège du gouvernement de New York.


***

Sky Bane était assise à son bureau. Un enregistreur tournait, prêt à accueillir le rapport de sa mission. Mais elle ne parlait pas. Comment expliquer qu’elle était responsable de la mort de toute une unité de la SWAT, et de celle d’un enfant. Doucement, elle parla. Sa voix était faible. Elle devait raconter les faits. Mais personne ne pouvait témoigner de la scène autre qu’elle-même. Elle décida donc de se protéger et de garder son secret enfoui le plus profondément possible. Et le plus longtemps possible.

« Agent Sky Bane, matricule 5287, enquêteur profileur section 84C.
Rapport de mission
But de la mission : Éliminer le sujet 1 connu sous le nom de Sylar.
La mission est… un échec.
Nombre de mort : 36… Heu, non… 37. Sylar est toujours vivant.
Description de la mission : Nous sommes arrivé dans la maison du sujet et nous l’avons encerclé. Dans la maison se trouvait le sujet 1 en compagnie d’un homme dont l’identité nous est inconnu. Pour le besoin du rapport, nous l’appellerons « Sujet 2 », un mutant dont nous ignorons les capacités. Il y avait aussi un enfant. Il s’agissait probablement d’un pauvre enfant capturé par le sujet 1. Nous sommes entré dans la demeure et j’ai donné l’ordre de ne tirer que sur le sujet 1. Quand j’ai vu l’enfant, j’ai ordonné d’arrêter l’attaque. Les sujets 1 et 2 nous ont attaqués. Quand nous avons riposté pour nous défendre, le sujet 1 à délibérément prit l’enfant et l’a placé devant lui pour se protéger. L’enfant a succombé aux blessures par balles infligées accidentellement. Le sujet 1 s’est mis à rire. La mort d’un enfant ne le choque pas. Il a tué tous les agents sauf moi. Probablement voulait-il des informations sur le gouvernement, informations que je ne lui ai pas fournis. Dès que l’on a pu entendre les premières sirènes de polices, les sujets 1 et 2 se sont enfuit. J’ai tout fait pour sauver l’enfant mais il était trop tard.
Fait important : Le sujet 2 semble diriger un groupe qui œuvre contre le gouvernement. Descriptions physiques et psychologiques à venir.
Conclusion : Sachant que nous l’avons retrouvé, Sylar s’en prendra probablement au gouvernement avec l’aide du sujet 2.
Rapport de mission… Terminé. »



[HJ: Merci les gard pour ce sujet. J'ai adoré. C'était la première fois que j'avais la chance de poster avec vous et je dois dire que vous êtes d'excellents RPgistes. Merci...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Get out alive [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Get out alive [Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes - Continuum :: Odessa :: Les Habitations :: Maison de Gabriel Gray-
Sauter vers: