Hunting is Coming
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE cauchemar de la realité ( libre )

Aller en bas 
AuteurMessage
Kurt Owen

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: LE cauchemar de la realité ( libre )   Sam 28 Fév - 11:39

Assis sur un banc de central park , Kurt profitai des derniers rayons de soleils de cette chaude journée d'été en surveillant sa moto posé non loin .La route depuis le Texas l'avait littéralment épuisé . Mais malgré la fatigue , c'est le sentiment de peur qui tétanisait Kurt plus que tout . Il ne comprenais absolument pas ce qui c'était passé chez lui quelques heures auparavant . Jamais un de ses dessin ne s'était manifesté dans l'univers réel ! C'était tout bonnement impossible ! Et pourtant il l'avait vu , ce monstre sortir de la feuille pour sauter au cou de sa petite amie et la mettre en piéce sous ses yeux. Cela avait pour Kurt la même consistance qu'un cauchemar dans lequel on ne sait jamais si on est totalment endormie . Se couchant sur le banc , il se mit a reflechir calmement a la situation et comment savoir si ce qu'il avait vu n'avait pas été rêvé ? C'est alors qu'une phrase que lui repetait souvent son pére lui revint en tête : Kurt , il n'y a jamais eut en tout et poiur tout qu'une maniére de vérifier si un situation n'était pas dut au hasard : il faut que tu la reproduise a l'identique pour constater si tu obtient le même resultat. Tout s'éclaira soudain dans la tête de Kurt et il partit chercher son matériel de dessin dans la sacoche de sa moto. Une fois confortablement assis sur le banc , il se mit a dessiner un gantelet finement ouvragé qui partirait de l'épaule pour se finir en de grande lame en guise de doight. Au moins , sa ne pourrat faire de mal a personne pensa Kurt. Une fois son oeuvre finit , Kurt respira un grand coup , il allait enfin découvrir si sa vie depuis quelque heure tenait rêve ou du cauchemard. Il ferma les yeux tandis ses doight caressaire le papier .Une douce chaleur envahit na nuque et que sa tête bourdonna légérement. Ses yeux s'ouvrirent de nouveau pour constater que rien n'avait changé . Kurt faillit hurler de bonheur lorrsque une fumée noir enveloppa son bras pour finalment matérialisé le déssin qu'il avait fait quelque minute auparavant. Il se serait mit a hurler si il n'avait pas entendu le raclement de gorge qui venrait de dérriére lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Caldwell

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
Age: 1340 ans
Pouvoir:
Travail:

MessageSujet: Re: LE cauchemar de la realité ( libre )   Dim 15 Mar - 15:59

[allez mon vieux c'est partit ^^ j'vais te faire une réponse, histoire de te donner un peu d'action ^^]


Liam aimait la nature c'était les derniers restes de sa culture indienne. Il avait beau avoir renié une grande partie de ses origines, il n'en était pas moins toujours un indien et l'attrait et la protection de la nature prédominait sur tout. Comme tous les soirs, il marchait lentement vers Central Park, croisant les couples d'amoureux qui rentraient tard, sous le clair de lune, les hommes d'affaires qui finissaient tout juste de travailler et rentraient chez eux. Il regardait les passant, ne cherchant rien en particulier dans leur démarche ou leur attitude. C'était bien le seul moment de la journée où il ne cherchait pas qui était à tuer. D'habitude il ne pouvait s'empêcher, tic nerveux dut à son grand âge et à son expérience de l'humanité, d'examiner les gens qu'il croisait, évaluant ce qu'il appelait leur "potentiel de dangerosité". Son esprit était comme en pause la nuit, lorsqu'il allait se promener dans Central Park.
En arrivant devant le parc, il vit une moto garée devant l'entrée. Il ne se souvenait pas l'avoir déjà vu dans le coin. elle devait appartenir à quelqu'un qui ne venait jamais contrairement à tous ces habitués qui venaient chaque soir évacuer leur anxiété. Il avança, faisant le chemin habituel. Il croisa les mêmes personnes que d'habitude, Carl, Jude, Joe. Edgard le SDF n'était pas à son endroit habituel pourtant. Il était installé sous un arbre, à l'abri de la pluie qui menaçait. Il lui lança un bonjour amical, auquel Liam répondit en lui apportant un thermos de café. Il croisa un homme qu'il n'avait encore jamais vu, en tout cas il ne lui rappelait rien, bien qu'il lui sembla l'avoir vu quelque part. Il courait, mais pas comme les joggeurs. Il semblait pressé. Et en effet cela se confirma lorsque le même homme repassa au pas de course dans l'autre sens.
Il continua sa promenade, profitant de la fraicheur de la nuit et de la brise qui lui ébouriffait les cheveux libres comme l'air. Profitant de cet instant magique.
Il arriva devant l'endroit où habituellement le SDF dormait. Il y trouva le jeune homme qu'il avait croisé. Celui ci était en train de dessiné. Ou tout du moins il était assis avec du matériel de dessin. Liam s'avança silencieusement vers lui pour ne pas le déranger et regarder par dessus son épaule ce qu'il dessinait.
C'est alors que quelque chose d'inattendu se produisit. Un dessin apparut sans recours au fusain ou un crayon. Juste la main qui courait le long du papier, créant un dessin magnifique.
Liam se racla alors la gorge, amusé. Le jeune homme parut surpris et sursauta.


"Bonsoir jeune homme" lui dit il "Je vois que vous avez un pouvoir très intéressant. Auriez vous l'obligeance de me l'expliquer plus précisément ?"

Cela le faisait rire doucement, ce gamin n'était pas assez prudent, il était dangereux d'utiliser son pouvoir en public, même de nuit.

"Vous n'êtes pas très prudent. De nos jours utiliser nos pouvoirs en public est très dangereux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurt Owen

avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: LE cauchemar de la realité ( libre )   Lun 30 Mar - 19:32

Kurt était pétrifié devant cet homme aux allures étranges qui parlait si facilement de ce que lui avait encore du mal à imaginer. Mais plus que tout autre chose , ce fut la lumière de la folie qui dansait dans ses yeux qui effrayèrent le plus Kurt . Il n'avait rien de normal , ce type venait soir d un autre monde soit d une autre époque. Le problème , c'est qu'il avait vu Kurt utiliser ses pouvoirs et pour sa propre sécurité , ce mystérieux personnage doit mourir . Kurt avait déjà tué une fois , le seul amour qu'il avait eut , il ne pouvait plus se soucier des remord ou autre compassion . Cela ne ferait que le gêner . D'un mouvement fluide qui nécessita l'action simultané de la plupart des muscles de son corps , kurt sauta au dessus du banc sur lesquel il était assis pour venir planté son gant d'acier tranchant dans l'estomac de l'inconnu qui émit un gargouillis de surprise.
( j ai pas fait beaucoup mais je ferai plus la prochaine fois )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Caldwell

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 15/03/2009

Feuille de personnage
Age: 1340 ans
Pouvoir:
Travail:

MessageSujet: Re: LE cauchemar de la realité ( libre )   Ven 3 Avr - 10:18

Le jeune homme ne répondit rien, à la grande surprise de Liam il resta immobile quelque secondes avant de jaillir de derrière le banc, sautant d'un mouvement fluide, un gant d'acier dans sa main. Liam ne comprit pas tout de suite ce qu'il avait l'intention de faire mais il réagit par instinct, cet instinct qui l'avait maintes fois sauvé au cours des siècles passés. D'un mouvement rapide et gracieux, il se recula, malheureusement pas assez. Il sentit la lame pénétré dans son ventre de quelques centimètres, texture glaciale et froide, pas inconnue mais indésirable. Le sang commença rapidement à couler, liquide sombre, vermillon tâchant les vêtements de Liam et glissant le long de la lame et du bras de l'inconnu.
Le regard de l'indien se fit lointain. Les souvenirs affluaient. Puissants. Destructeurs. Ils apportaient avec eux la haine. La peur. Le ressentiment. Souvenirs de violences gratuites dans un passé lointain. Pensées de destruction sans conditions, de meurtres sans raisons. Vision d'un monde apocalyptique qui avait existé par le passé. Un monde où la violence dominait. Un monde que Liam voulait faire disparaitre sans savoir comment. Enlever toute cette haine d'un monde gangrené. Ces visions du passé et de l'avenir certain de l'humanité ne prirent que quelques secondes, secondes d'inconscience de Liam. Les gargouillis qui s'échappaient de ses lèvres s'arrêtèrent brusquement tandis que son regard se faisait dur. Il attrapa le jeune homme par le bras, lui tordant le poignet pour qu'il lâche son arme. Il l'expédia alors violemment contre un arbre. Admirant le vol plané et le choc, l'indien saisit l'arme et la retira, jetant au loin l'instrument. Il se dirigea alors vers l'homme à terre, menaçant.


Tu n'aurais pas dut réagir comme ça. C'était une très mauvaise idée d'agresser quelqu'un comme moi ... surtout sans raison valable. Tu as commit l'une de tes plus grosses erreurs de ta vie mon jeune ami...


Sans un mot de plus, il se rua vers l'inconnu et lui assena un monumentale coup de poing dans l'estomac, suivit d'un coup de genou dans le bas ventre.

Qu'as ... tu ... a dire ... pour ... ta défense ?!, souffla t il, criant à moitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE cauchemar de la realité ( libre )   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE cauchemar de la realité ( libre )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» [TUTO] Peindre un cauchemar ailé par Asmo.
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes - Continuum :: New-York :: Central Park-
Sauter vers: